US Open: Favori du bas du tableau, Zverev est tombé de haut
Actualisé

US OpenFavori du bas du tableau, Zverev est tombé de haut

L'espoir allemand, 6e mondial, a été éliminé par le Croate Borna Coric, 61e à l'ATP, au 2e tour cette nuit.

1 / 36
Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

Rafael Nadal a remporté pour la troisième fois dans sa carrière, après 2010 et 2013, l'US Open (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

Le numéro 1 mondial a battu en finale le Sud-Africain Kevin Anderson 6-3, 6-3, 6-4 (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP
C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

C'est le 16e titre du Grand Chelem pour Rafael Nadal, son deuxième de l'année après Roland Garros (Dimanche 10 septembre 2017).

AFP

Favori du bas du tableau depuis le forfait d'Andy Murray (no 2), Alexander Zverev n'a pas tenu longtemps le choc à l'US Open. L'Allemand de 20 ans s'est incliné dès le 2e tour, battu 3-6 7-5 7-6 (7/1) 7-6 (7-4) dans le choc des représentants de la «NextGen» qui l'opposait au Croate Borna Coric (ATP 61). Sacré en 2014 à Flushing Meadows, Marin Cilic (no 5) est désormais le joueur le mieux classé encore en lice dans un bas du tableau de plus en plus ouvert.

Titré dans le Masters 1000 de Montréal le 13 août et attendu au tournant à New York, Alexander Zverev ne parvient toujours pas à donner sa pleine mesure en Grand Chelem. L'Allemand, qui n'a jamais battu de membre du top 50 dans le cadre d'un tournoi majeur, a laissé passer sa chance dans le quatrième set mercredi: il a bénéficié de deux balles d'égalisation à deux sets partout, que Borna Coric a écartées avant de dominer le tie-break.

Grand rival d'Alexander Zverev chez les juniors, Borna Coric avait signé ses premiers exploits sur le circuit professionel avant l'éclosion de l'Allemand. Le Croate, qui avait atteint la 33e place mondiale en juillet 2015, a peiné jusqu'ici à confirmer les espoirs placés en lui. Il figure pour la première fois au 3e tour de l'US Open, tournoi qu'il avait remporté en 2013 chez les juniors après avoir notamment battu... Alexander Zverev en demi-finale. Il fera encore une fois figure d'outsider en 16e de finale, où il défiera le solide Sud-Africain Kevin Anderson (no 28).

Cilic n'a pas tremblé

De retour aux affaires après une blessure aux adducteurs qui l'avait tenu éloigné des courts depuis sa finale perdue à Wimbledon face à Roger Federer, Marin Cilic n'a quant à lui pas tremblé dans son 2e tour. Le Croate a dominé l'Allemand Florian Mayer (ATP 74) 6-3 6-3 6-3, armant pas moins de 51 coups gagnants pour seulement 26 fautes directes. Il s'est montré bien plus convaincant que pour son entrée en lice, et partira largement favori au 3e tour face à l'Argentin Diego Schwartzman (no 29).

Shapovalov se paie Tsonga

Adversaire potentiel de Marin Cilic en quart de finale, Jo-Wilfried Tsonga (no 8) a lui aussi mordu la poussière. L'échec du Français, à la peine cet été, ne constitue pas une réelle surprise. D'autant plus que le Vaudois d'adoption a subi la loi de la star montante Denis Shapovalov (ATP 69), vainqueur 6-4 6-4 7-6 (7/3).

Tombeur de Rafael Nadal en 8e de finale d'un Masters 1000 de Montréal dont il avait atteint le dernier carré, Denis Shapovalov figure pour la première fois en 16e de finale d'un «Major». Le gaucher canadien de 18 ans aura certainement son mot à dire face au Britannique Kyle Edmund (ATP 42) s'il évolue dans le même registre. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion