Actualisé 25.03.2008 à 18:00

FC Sion: Bigon - Chassot de retour aux commandes

Christian Constantin est vraiment le président le plus déroutant du pays. Trois mois à peine après l'avoir considéré comme un «has-been», le patron du FC Sion ressort Alberto Bigon de sa manche.

L'entraîneur italien a, à nouveau, la responsabilité d'une équipe menacée par la rélégation.

Alberto Bigon et son fidèle assistant Frédéric Chassot remplacent le duo formé par Charly Roessli et Maurizio Jacobacci. Selon Christian Constantin, les divergences entre les deux hommes l'ont incité à agir de la sorte.

«Les choses sont simples: Jacobacci ne voulait plus être le no 2. Il ne cautionnait plus les choix de Roessli. Et Roessli n'entendait en aucun cas renoncer à ses prérogatives, explique le président. Je les ai convoqués dans mon bureau à midi. J'ai vu qu'il n'y avait plus aucun terrain d'entente possible entre les deux hommes. J'ai donc demandé à Alberto Bigon de reprendre le flambeau pour les neuf derniers matches de la saison».

Christian Constantin assure que la mission d'Alberto Bigon ne sera que ponctuelle. «Il y aura un ou des nouveaux entraîneurs à la tête du FC Sion la saison prochaine, précise-t-il. Je prendrai les décisions qui s'imposent ce printemps. Mais ce qui prime désormais, c'est bien le maintien de l'équipe en Super League».

Alberto Bigon (61 ans) entamera ce dimanche contre Aarau à Tourbillon sa troisième campagne à la tête du FC Sion. La première avait été couronnée par un doublé historique en 1997. La seconde s'était terminée bien tristement le 9 décembre dernier au soir d'une défaite 1-0 concédée à Berne devant les Young Boys.

Déchargé alors de la responsabilité de la première équipe, Alberto Bigon avait accepté de rester au club pour préparer notamment les festivités du centenaire. Le voilà sorti de ce beau «placard» pour se retrouver en première ligne. Le FC Sion occupe la sixième place du classement avec un seul pont d'avance sur le barragiste. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!