Tennis - Federer attend Thompson ou Andujar
Actualisé

TennisFederer attend Thompson ou Andujar

Le tirage au sort du Gonet Geneva Open s’est montré plutôt clément avec Roger Federer. Dominic Stricker, lui, se jettera dans le grand bain contre Marin Cilic.

par
Mathieu Aeschmann
(Genève)
Roger Federer n’a pas hérité des adversaires les plus dangereux pour sa première sur les courts du Parc des Eaux-Vives.

Roger Federer n’a pas hérité des adversaires les plus dangereux pour sa première sur les courts du Parc des Eaux-Vives.

LDD

Roger Federer a été exaucé: il ne devrait pas vivre un retour sur terre trop violent, sans doute mardi soir, sur les courts du Parc des Eaux-Vives. L’homme aux vingt titres du Grand Chelem partira à la conquête du seul titre qui lui manque sur sol helvétique face au vainqueur du premier tour entre Jordan Thompson (ATP 62) et Pablo Andujar (ATP 76).

Tant l’Australien moustachu - remplaçant du «Team World» lors de la Laver Cup - que le vétéran Espagnol sont de solides joueurs. Mais il y avait clairement des adversaires plus dangereux pour un retour sur terre battue après 24 mois de chaussettes propres: Reilly Opelka (en demi-finale à Rome) ou Marton Fucsovics pour n’en citer que deux.

Le Hongrois, vainqueur à Genève en 2018, sera d’ailleurs opposé d’entrée au Chilien Garin (tête de série 5) dans ce qui constitue le «choc» du premier tour. Et le vainqueur de ce duel de costauds pourrait retrouver Roger Federer dans un quart de finale aux allures de gros test.

Stricker va se mesurer à Cilic

Un petit choc, c’est aussi sans doute ce qu’a ressenti Dominic Stricker au moment d’apprendre l’identité de son adversaire. Avec Marin Cilic (ATP 43), le Bernois vivra en effet son baptême du feu sur le grand circuit ATP contre un vainqueur de Grand Chelem (US Open 2014).

Le «gentil géant» Croate n’est certes plus tout à fait ce qu’il était il y a encore trois ans - deux finales de Grand Chelem perdues contre Federer en 2017 et 2018 - mais c’est un des personnages les plus respectés et respectables du circuit. Autant dire que cette première a fière allure!

Notons enfin que les deux autres wild cards ont été attribuées à l’élégant Grigor Dimitrov (tête de série 4, qui affrontera Verdasco ou un qualifié) et au jeune Français Arthur Cazaux (ATP 518), lequel s’est illustré jeudi en jouant avec des enfants du TC Genève. Enfin dès samedi, trois Suisses entrent en lice dans le tableau des qualifications: Henri Laaksonen (contre l’Allemand Stebe), Jakub Paul (contre Pablo Cuevas) et Marc-Andrea Hüsler face à Daniel Altmaier.

Ton opinion

20 commentaires