Actualisé 24.06.2013 à 14:33

Wimbledon 2013

Federer: «C'était un jour parfait»

Roger Federer (no 3) a pu prendre tranquillement ses marques sur le Centre Court de Wimbledon lundi. Le tenant du titre a atomisé Victor Hanescu (ATP 48) 6-3 6-2 6-0 au 1er tour.

Vêtu à son entrée sur le court d'un blazer blanc spécialement conçu pour l'occasion par son équipementier, le septuple vainqueur du tournoi n'a jamais été inquiété par le Roumain. Il ne devait ainsi pas faire face à la moindre balle de break dans une partie qui ne durait que 68', ne concédant même que 7 points sur son engagement face au vainqueur de l'Open de Gstaad 2008.

A propos de l'ouverture sur le Central, le Bâlois a reconnu: «C'est toujours un match magnifique à jouer. J'ai toujours gagné ces matches-là, ça aide à les apprécier aussi. J'ai très bien joué, je n'ai pas eu de problème au service. J'ai bien retourné, parfois agressivement, parfois en chip comme je le fais souvent sur gazon. J'ai bien bougé, même si c'était un peu glissant comme à chaque fois le premier jour. J'ai breaké d'entrée dans les trois sets. C'est toujours plus facile de jouer dans ces conditions-là. Il y avait un peu de vent et il faisait froid. Je suis heureux d'avoir terminé rapidement. C'était un jour parfait.»

Roger Federer, qui s'était déjà montré plus rapide dans un 1er tour à Wimbledon en 2001 - avec un succès décroché en 66' face à Christophe Rochus -, signait quant à lui le break dès son premier jeu de retour dans chacun des trois sets. Son début de partie était particulièrement impressionnant, puisqu'il ne mettait que 6' pour mener 3-0. Aérien dans ses déplacements, précis dans ses coups d'attaque, l'homme aux 17 titres du Grand Chelem livrait un récital. Il terminait la partie avec 32 coups gagnants à son compteur, pour seulement 6 fautes directes.

La tâche de Roger Federer, qui se retrouve à une longueur du record de Wayne Ferreira avec cette 55e apparition consécutive en Grand Chelem, devrait être tout autant aisée au 2e tour. Il se mesurera à Sergiy Stakhovsky (ATP 116), qui n'a remporté que huit matches sur le circuit principal cette année. Le Bâlois a remporté l'unique duel livré face à l'Ukrainien de 27 ans, en 2011 à Dubaï (6-3 6-4).

Simple dames (1er tour):

Mónica Puig (PUR) bat Sara Errani (ITA/N.5) 6-3, 6-2

Silvia Soler (ESP) bat Misaki Doi (JPN) 1-6, 6-4, 6-1

Lesya Tsurenko (UKR) bat Lara Arruabarrena (ESP) 6-1, 6-3

Eva Birnerová (CZE) bat Varvara Lepchenko (USA/N.26) 6-2, 4-6, 6-4

Lucie Safarova (CZE/N.27) bat Lauren Davis (USA) 6-4, 6-0

Karin Knapp (ITA) bat Lucie Hradecká (CZE) 6-3, 6-4

Mirjana Lucic (CRO) bat Sofia Arvidsson (SWE) 6-1, 6-4

Eugénie Bouchard (CAN) bat Galina Voskoboeva (KAZ) 5-7, 7-6 (7/5), 6-4

Ana Ivanovic (SRB/N.12) bat Virginie Razzano (FRA) 7-6 (7/1), 6-0

Alizé Cornet (FRA/N.29) bat Vania King (USA) 4-6, 6-3, 6-1

Flavia Pennetta (ITA) bat Elena Baltacha (GBR) 6-4, 6-1

Simple messieurs (1er tour):

Lukasz Kubot (POL) bat Igor Andreev (RUS) 6-1, 7-5, 6-2

Stéphane Robert (FRA) bat Alejandro Falla (COL) 6-3, 7-6 (7/5), 7-5

Benoît Paire (FRA/N.25) bat Adrian Ungur (ROM) 6-4, 4-6, 6-3, 6-1

Jerzy Janowicz (POL/N.24) bat Kyle Edmund (GBR) 6-2, 6-2, 6-4

Jurgen Melzer (AUT) bat Fabio Fognini (ITA/N.30) 6-7 (5/7), 7-5, 6-3, 6-2

Sergiy Stakhovsky (UKR) bat Rogério Dutra Silva (BRA) 6-4, 6-0, 6-4

Roger Federer (SUI/N.3) bat Victor Hanescu (ROM) 6-3, 6-2, 6-0

Marin Cilic (CRO/N.10) bat Marcos Baghdatis (CYP) 6-3, 6-4, 6-4

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!