Tennis: Federer: «Certainement mon meilleur match ici»

Actualisé

TennisFederer: «Certainement mon meilleur match ici»

Le Bâlois est revenu, face à la presse dimanche soir, sur sa superbe prestation en finale du tournoi de Halle.

1 / 77
Roger Federer a gagné dans la douleur lors du premier tour de l'US Open, face à l'Américain Frances Tiafoe. (Mercredi 30 août 2017)

Roger Federer a gagné dans la douleur lors du premier tour de l'US Open, face à l'Américain Frances Tiafoe. (Mercredi 30 août 2017)

AFP
Il a suffi d'une photo postée sur Twitter par Roger Federer visiblement à New York pour que le monde du tennis frémisse (Mardi 22 août 2017).

Il a suffi d'une photo postée sur Twitter par Roger Federer visiblement à New York pour que le monde du tennis frémisse (Mardi 22 août 2017).

kein Anbieter/Twitter Roger Federer
Federer déclare forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati. Touché au dos lors de sa finale perdue dimanche à Montréal face à Zverev, le Bâlois préfère ne prendre aucun risque avant l'US Open. (14 août 2017)

Federer déclare forfait pour le Masters 1000 de Cincinnati. Touché au dos lors de sa finale perdue dimanche à Montréal face à Zverev, le Bâlois préfère ne prendre aucun risque avant l'US Open. (14 août 2017)

Keystone

Roger Federer arrive encore à se surprendre lui-même, a-t-il confié en conférence de presse. Le Bâlois ne pensait pas qu'il gagnerait aussi facilement la finale du tournoi de Halle, 6-1 6-3 contre l'Allemand Alexander Zverev.

Roger Federer, était-ce le meilleur match que vous ayez jamais joué ici à Halle?

«Je me souviens d'une bonne finale contre Mardy Fish. Je crois que ça s'était terminé 6-3 6-0 ou 6-0 6-3 (ndlr: 6-0 6-3 en 2014) et que c'était là aussi allé très vite. Je suis moi-même un peu surpris que tout ait été si facile aujourd'hui. Mais je crois que j'étais prêt mentalement et physiquement et, peut-être, un peu plus frais que Zverev, parce qu'il a également joué en double cette semaine. Ma tactique était très bien en place et je n'ai pratiquement pas fait de mauvais choix. Tout a fonctionné donc oui, c'est certainement mon meilleur match ici.»

Êtes-vous aussi surpris par l'ensemble de votre semaine, que vous avez totalement maîtrisée?

«Oui. J'avais un tirage difficile et j'avais le sentiment, après Stuttgart (ndlr: défaite d'entrée contre Tommy Haas), que j'avais encore des réglages à faire. Je devais faire attention à ne pas me faire sortir tôt. J'ai alors été soulagé d'avoir franchi les deux premiers tours. On a pu voir dès le quart de finale contre Florian Mayer que j'étais encore plus motivé et que tout a été plus facile dès lors. Et c'est encore plus beau d'avoir réussi à sortir mon meilleur match en finale. Grâce à cet enchaînement, je peux restreindre mon entraînement avant Wimbledon et me reposer, la confiance est là.»

Autre conséquence de cette victoire, vous ferez partie à Wimbledon du top 4 des têtes de série...

«Je ne suis pas sûr que cela change grand-chose pour moi. Devoir affronter les meilleurs très tôt a des inconvénients mais aussi des avantages. De toute façon, si tu veux gagner le tournoi, tu dois battre les meilleurs.»

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion