Federer demeure le maître dans son jardin londonien

Actualisé

Federer demeure le maître dans son jardin londonien

Le Bâlois a remporté le tournoi de Wimbledon pour la quatrième fois d'affilée. Il a dominé hier en finale l'Espagnol Rafael Nadal en quatre sets 6-0 7-6 (7/5) 6-7 (2/7) 6-3.

A 24 ans, au terme d'un match superbe, Roger Federer a ajouté un huitième titre du Grand Chelem à son palmarès. Il rejoint dans l'histoire de la balle jaune des joueurs comme André Agassi, Jimmy Connors ou Ivan Lendl.

Avec cette victoire, le numéro un mondial inverse une tendance qui commençait à être inquiétante pour lui puisque Nadal avait remporté leurs quatre premiers affrontements de la saison, notamment il y a un mois en finale de Roland-Garros. Le gaucher de Majorque est d'ailleurs le seul homme à avoir réussi à le battre en 2006.

«C'est pour moi le plus grand tournoi, et, le gagner quatre fois, c'est une performance d'un autre monde. Jouer contre Rafael en finale était fantastique. J'aime de nouveau notre rivalité», a plaisanté le Bâlois en recevant la coupe. «Rafael a fait un tournoi formidable. J'avoue que je ne pensais pas qu'il pourrait arriver en finale. J'ai pris un très bon départ, mais c'est devenu très serré par la suite. ça a été du tennis de grande classe», a-t-il ajouté.

Federer en est à 48 victoires d'affilée sur gazon, record de Borg (41) battu en début de tournoi. Sa rivalité avec Nadal ne fait probablement que commencer. Ils devraient se retrouver au mois d'août aux Masters Series de Cincinnati et de Toronto, puis à l'US Open, début septembre à New York.

(afp)

Ton opinion