Tennis/Indian Wells: Federer échoue à nouveau contre Murray
Actualisé

Tennis/Indian WellsFederer échoue à nouveau contre Murray

Roger Federer (no 2) a une nouvelle fois buté contre Andy Murray (no 4). En demi-finale du tournoi 1000 d'Indian Wells (EU), le Bâlois s'est incliné 6-3 4-6 6-1, essuyant sa quatrième défaite consécutive contre l'Ecossais.

Murray est bel et bien le «cauchemar de rechange» de Federer, comme l'a surnommé «L'Equipe» en référence à Rafael Nadal, l'autre complexe du Suisse. Les chiffres sont en tout cas éloquents: Federer a perdu ses cinq derniers matches contre Nadal (13-6 au total des face-à-face), ses quatre derniers contre Murray (6-2).

Après son quart de finale contre Fernando Verdasco, l'homme aux treize titres du Grand Chelem avait avoué qu'il n'avait pas encore trouvé les clés pour battre Murray. Il ne les aura pas dénichées entre-temps. Ni lui, ni son fidèle accompagnateur Severin Lüthi.

Trop timoré dans la première manche, Federer semblait pourtant sur la bonne voie en agressant davantage le Britannique tout au long du second set. De manière incompréhensible, il s'effondrait totalement dans la manche décisive, un peu à l'image du dernier set de la finale de l'Open d'Australie contre un certain Rafael Nadal.

Il faudra donc attendre avant de voir Federer jouer une finale d'un Masters 1000 (anciennement Masters Series). Sa dernière participation remonte à mai 2008 à Hambourg (défaite contre Nadal). Son précédent titre dans un Masters 1000 date, lui, d'août 2007 à Cincinnati.

Une finale Nadal - Murray

Le numéro un mondial Rafael Nadal tentera de remporter pour la deuxième fois le tournoi ATP Masters 1000 d'Indian Wells. Il aura cependant fort à faire face à sa bête noire des six derniers mois, Andy Murray. L'Espagnol, lauréat de l'épreuve californienne en 2007, s'est défait en demi-finale de l'Américain Andy Roddick, septième mondial, en deux manches 6-4 7-6.

Même s'il affrontera le numéro un incontesté du classement mondial, le Britannique devrait aborder la finale confiant puisqu'il reste sur deux victoires consécutives contre Nadal. Il l'avait éliminé l'année dernière en demi-finale de l'US Open, seul titre du Grand Chelem qui manque désormais au palmarès du Majorquin, et l'a de nouveau battu en finale à Rotterdam en février, lui infligeant même un 6-0 au troisième set décisif. En cas de succès, Murray remporterait son troisième tournoi de l'année après ses victoires à Rotterdam et à Doha.

Le gaucher espagnol s'est montré solide, à défaut de briller face au chouchou du public américain Andy Roddick. Auteur du premier break au septième jeu de la première manche, il l'a conclue en 40 minutes. Après un break de chaque côté dans le second set, le scénario s'est répété lorsque le Majorquin a pris la mise en jeu de Roddick, mais il a flanché à 5-4 alors qu'il servait pour le gain du match. Nadal s'est finalement repris dans le jeu décisif, qu'il a facilement gagné 7/4.

(ats)

Ton opinion