Actualisé

Federer éliminé à Melbourne

Roger Federer ne disputera pas une 11e finale consécutive en Grand Chelem lors de l'Open d'Australie. Le Bâlois s'est incliné 7-5 6-3 7-6 (7/5) en demi-finale face à Novak Djokovic (no 3).

Diaporama: Crazy Down Under 2008

Ce dernier affrontera le surprenant Jo-Wilfried Tsonga (ATP 38) en finale dimanche (9h30 en Suisse).

Plus que la défaite en soi, c'est la manière qui inquiète. Roger Federer est en effet passé à côté de son match, même s'il s'est révolté dans la troisième manche. Dominé dans la diagonale des coups droits, peu efficace au service (72 % de points gagnés derrière sa première balle), il semblait qui plus est extrêmement lent dans son petit peu de jambes pendant plus de 90'.

Tout semblait pourtant bien parti pour l'homme aux douze titres du Grand Chelem, qui menait logiquement 5-3 0/30 sur le service adverse dans la première manche. Il ne parvenait cependant pas à conclure sur son engagement, comme cela avait déjà été le cas dans le premier set de son 3e tour face à Janko Tipsarevic (ATP 49). Il commettait trois fautes de coup droit dans ce dixième jeu crucial.

Novak Djokovic, qui avait pourtant montré ses premiers signes d'agacement à 3-5, était remis en confiance par ce break inattendu. Il dominait nettement la deuxième manche, dans laquelle il mena même 5-1. Souvent desservi par sa nervosité dans le passé, Novak Djokovic tenait parfaitement le choc dans le troisième set face à un Roger Federer plus saignant. Le Serbe de 20 ans écartait sans trembler deux balles de set dans le douzième jeu, grâce à un service gagnant et à une attaque de coup droit parfaite. Il concluait la partie après 2 h 28' sur sa première balle de match, profitant d'une 32e faute directe de Federer.

Double tenant du titre à Melbourne, Roger Federer restait sur une impressionnante série de 34 demi-finales gagnés consécutivement sur le circuit principal. Il n'avait plus été battu à ce stade de la compétition depuis l'édition 2005 de Roland-Garros, où il avait subi la loi de Rafael Nadal. Il n'avait, surtout, plus été battu en trois sets dans un tournoi majeur depuis les Internationaux de France 2004. Il avait alors été sorti au 3e tour par Gustavo Kuerten... Son avance sur Rafael Nadal au classement technique de l'ATP ne sera par ailleurs plus que de 650 points lundi. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!