Coupe Davis: Federer: «J'ai lutté avec son service au début»
Actualisé

Coupe DavisFederer: «J'ai lutté avec son service au début»

Le Bâlois a logiquement offert un 1er point à son pays, vendredi au 1er tour de la Coupe Davis, en Serbie.

par
Oliver Dufour
Novi Sad

Comme prévu, Roger Federer n'a pas trop peiné à se défaire en 3 sets du No 2 serbe, Ilija Bozoljac, 28 ans, matricule 268 à l'ATP (4-6 5-7 2-6). Malgré la lourdeur des frappes de son adversaire au grand gabarit (193cm, 86kg), qui a servi 9 aces dans le 1er set (dont 3 dans le tout 1er jeu du match), le No 8 mondial a gardé son sang froid. Sur une surface dure ne favorisant pas les échanges, le Rhénan a su jouer le coup avec patience.

Alors qu'il n'avait jusqu'alors pas mis le Serbe en danger sur son service, Federer s'est soudain procuré 3 balles de break au 7ème jeu. Bozoljac en a su en sauver deux, mais a dû s'avouer vaincu sur la 3ème. Le nouveau No 2 helvétique n'a pas douté sur sa mise en jeu dans cette manche initiale. Il n'a concédé que 5 points au Serbe et aucune balle de break.

Rébellion de courte durée

Les choses se sont compliquées dans le set suivant. Après s'être pourtant procuré 2 balles de break dans le 3ème jeu, Federer a fini par flancher sous les coups de boutoir de son vis-à-vis. Ce dernier a profité de sa première balle de break pour prendre le large. Paraissant un peu fébrile et commettant trop d'erreurs, le Bâlois a subi l'orage durant trois jeux, écartant même une balle de set sur son service. Auteur de 7 aces dans la manche, Bozoljac a servi pour le gain de la manche à 5-3 en sa faveur. Au terme d'un 9ème jeu épique, Federer a converti sa 2e balle de débreak et s'est relancé dans la manche. Avant d'égaliser et de breaker à son tour au jeu suivant. Un jeu blanc plus tard, le Rhénan menait 0-2.

Peu à peu dépassé par les événements en 3ème manche, Bozoljac a lâché prise. Le «Federer Express» n'a ainsi connu aucun mal à conclure, après avoir breaké deux fois le Serbe. Il a converti sur sa 1ère balle de match. «Au début, j'ai un peu lutté pour lire les trajectoires de son service depuis le fond de court, mais n'ai pas été trop surpris», a plus tard confié le Bâlois. «J'ai déjà joué contre lui, aussi bien en simple qu'en double, et je savais qu'il avait un bon service, particulièrement en indoor. J'ai toujours gardé l'ascendant, même dans les moments plus difficiles. Mais plus que le niveau de mon jeu, l'important était de gagner mon match. C'est bon pour moi de l'emporter en trois sets.»

Ton opinion