Actualisé 07.06.2006 à 10:12

Federer, l'atout fraîcheur

Quoi qu'il advienne lors des deux derniers quarts, Roger Federer sera le plus frais des quatre demi-finalistes du tournoi de tennis de Roland-Garros, après sa victoire expéditive sur Mario Ancic mardi.

«Tout va bien à Paris !» Si le Suisse était un homme comblé mardi, ce n'est pas d'avoir atteint le dernier carré d'un Grand Chelem pour la huitième fois d'affilée («Je ne savais même pas»).

Ecrire l'histoire étant devenu l'ordinaire du champion depuis trois ans, il s'est surtout félicité d'avoir préservé le maximum d'énergie.

Vainqueur (6-4, 6-3, 6-4) du Croate Ancic, il n'aura passé que 10h41 sur le court en cinq matches, soit déjà une heure et demie de moins que Nadal

.

Il n'a perdu qu'un set en route, alors que son prochain adversaire, David Nalbandian, vainqueur de Nikolay Davydenko (6-3, 6-3, 2-6, 6-3) mardi, en aura déjà lâché quatre.

«Bien sûr que ça peut jouer, a déclaré Federer. On a vu avec Mario (Ancic) que sortir d'un match difficile peut vous coûter le tournoi.»

Le Croate, qui avait mis cinq sets à battre Tommy Robredo au tour précédent, n'avait mardi plus le tonus nécessaire pour un nouvel exploit, même si Federer a d'abord eu du mal à creuser l'écart.

Après avoir passé «un nouveau bon test», le N.1 mondial peut désormais se consacrer à la suite, l'esprit soulagé.

Mais franchir l'obstacle Nalbandian ne sera pas une mince affaire. Le N.3 mondial est un des très rares à présenter un bilan positif (6-5) dans leurs confrontations directes et a livré mardi sa prestation la plus impressionnante depuis le début du tournoi, face à Nikolay Davydenko.

Le Russe, qui restait sur une série de neuf victoires d'affilée, n'a rien pu faire contre Nalbandian, l'un des trois joueurs en activité avec Federer et Andre Agassi à avoir atteint les demi-finales des quatre tournois du Grand Chelem (à Paris en 2004 déjà).

Dans les quarts de finale dames, Kim Clijsters a mis en lumière les limites actuelles de Martina Hingis (7-6, 6-1) et rencontrera Justine Henin-Hardenne dans un duel belgo-belge aux allures de finale avant la lettre.

La deuxième demi-finale opposera la Russe Svetlana Kuznetsova à la Tchèque de 17 ans Nicole Vaidisova. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!