Tennis - US Open: Federer ne fait qu'une bouchée de Darcis
Actualisé

Tennis - US OpenFederer ne fait qu'une bouchée de Darcis

Facile vainqueur du Belge Steve Darcis, le Bâlois reste prudent avant de retrouver l'Allemand.

Roger Federer (no 2) s'est aisément et brillamment qualifié pour les 16es de finale de l'US Open, écrasant le Belge Steve Darcis (ATP 66) 6-1 6-2 6-1 en 80'. On imagine mal l'Allemand Philipp Kohlschreiber (no 29), qui a perdu les neuf duels livrés face au Maître, créer la surprise samedi.

«Je m'en étais sorti de justesse à Halle face à lui», soulignait néanmoins Roger Federer, qui s'était imposé 7-6 3-6 7-6 sur le gazon allemand pour son précédent duel avec Philipp Kohlschreiber. «Il avait joué un très grand match et avait mené 5/4 dans le dernier tie-break avec deux points à suivre sur son service», se souvenait le Bâlois.

«Cela n'a jamais été aisé face à lui. Il possède un très bon service, un revers remarquable. Il est capable de jouer vers l'avant ou de dicter le rythme du fond de court. Et il est fit sur le plan physique. C'est un grand professionnel, qui sait parfaitement se préparer. J'ai un grand respect pour lui», lançait Roger Federer.

Neuf jeux perdus

Est-il plus facile de se préparer à affronter un joueur que l'on connaît parfaitement ou d'aborder un premier duel avec un adversaire comme ce fut le cas jeudi soir?

«Je préfère jouer face à Steve Darcis. Son meilleur classement est un 44e rang mondial, cela montre quelles sont ses limites. Un joueur comme lui a beaucoup plus de peine à me surprendre», expliquait le Bâlois. «Kohlschreiber est capable d'évoluer à un niveau bien plus élevé. C'est un adversaire bien plus dangereux», glissait-il prudemment.

Roger Federer abordera avec toute la rigueur requise ce 16e de finale. Et surtout avec une confiance totale: il n'a perdu que neuf jeux jusqu'ici - un record pour lui dans les deux premiers tours de ce tournoi qu'il dispute pour la 16e fois -, passant au total 157' sur le court!

Son premier adversaire à New York, Leonardo Mayer (ATP 34), était lui aussi passé près de la victoire dans son précédent duel avec le Bâlois puisqu'il avait bénéficié de cinq balles de match l'automne dernier à Shanghaï. Or, il a été laminé 6-1 6-2 6-2 mardi. Philipp Kohlschreiber est prévenu...

Facilité déconcertante

Roger Federer a dégagé une impression de facilité déconcertante jeudi soir face à Steve Darcis, jouant un tennis flamboyant tout en donnant l'impression de vouloir remporter chaque point face à un adversaire dont le jeu lui convient il est vrai parfaitement.

L'homme aux 17 titres du Grand Chelem a ainsi porté son bilan dans les sessions de nuit disputées dans le stade Arthur Ashe à 27 succès pour une seule défaite, concédée en quart de finale de l'édition 2012 face à Tomas Berdych.

Auteur de 46 coups gagnants pour seulement 25 fautes directes, Roger Federer s'est procuré plus de balles de break (19) qu'il n'a perdu de points sur son service (14)! Il a dû pour sa part faire face à une seule balle de break, à 2-0 dans le troisième set. Il l'effaçait d'un coup droit gagnant, au grand désespoir d'un Steve Darcis qui a poussé d'innombrables soupirs tout au long de la soirée.

«Je commence souvent fort dans ce tournoi. J'aime les conditions de jeu, les balles, l'atmosphère», lâchait un Roger Federer tout autant relax sur le court qu'en dehors. (nxp/si)

(NewsXpress)

Ton opinion