Actualisé

Federer prend la mesure de Baghdatis

Sans briller, Roger Federer s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters Series de Cincinnati (EU).

Le Bâlois a signé une victoire laborieuse, 7-6 (7/5) 7-5, face au Chypriote Marcos Baghdatis (ATP 18), non sans avoir eu quatre balles de set contre lui dans la première manche.

Avec cinq succès en cinq matches contre Baghdatis, Federer présente un bilan immaculé face à l'idole de Limassol. Mais la dernière confrontation entre les deux joueurs n'a pas enchanté le public de Cincinnati.

Fébriles et imprécis, le finaliste surprise de l'Open d'Australie 2006 et le no 1 mondial ont offert un spectacle très décousu tout au long du match. Federer a d'abord eu deux balles de set sur le service de Baghdatis à 5-4 au 1er set, écartées par le Chypriote.

Ce dernier a alors semblé subitement retrouver tout son tennis pour acculer Federer en fond de court et se procurer à son tour quatre balles de set sur son service à 6-5. Mais la machine s'est soudain enrayée, Baghdatis cumulant les doubles fautes (sept en tout dans le set) pour permettre au Bâlois d'arracher le tie-break.

Frustration

Un brin plus serein, entre deux gestes de frustration, Federer remportait ce jeu décisif 7/5. Le maître ne devait dès lors plus lâcher sa proie. Il faisait le break au début du deuxième set pour ensuite mettre le Chypriote sous pression en montant plus souvent au filet. Baghdatis prenait à son tour le service de Federer pour revenir à 5-5, mais craquait à nouveau en toute fin de manche.

En quarts de finale, Roger Federer affrontera l'Espagnol Nicolas Almagro (ATP 32), qui a écrasé le Finlandais Jarkko Nieminen 6-2 6- 2. Gros serveur, l'Espagnol est également doté d'une belle «gifle» en coup droit, mais il ne semble pas en mesure d'inquiéter Federer sur dur. Le Bâlois accède aux quarts de finale à Cincinnati pour la deuxième fois après 2005, année où il avait remporté le titre dans l'Ohio.

Tableau dégagé

Au 2e tour - stade qu'il n'était pas parvenu à dépasser l'an passé -, Federer s'était aisément imposé 6-3 6-3 face à Julien Benneteau (ATP 68).

Il a livré une prestation solide face au Français, qui a souvent tenu le rythme imposé par son adversaire à l'échange mais n'est pas parvenu à se procurer la moindre balle de break durant les 76' de jeu. Auteur de trois breaks, Federer réussissait une entame et une fin de match idéales: il menait rapidement 3-0, et enlevait les trois derniers jeux du match.

Roger Federer joue gros cette semaine: le Masters Series de Cincinnati est, avec celui de Paris-Bercy à la fin octobre, le seul tournoi grâce auquel il peut espérer améliorer son total de points dans le classement technique d'ici la fin de l'année. L'élimination prématurée de Rafael Nadal (blessé à l'avant-bras gauche) peut lui permettre de compter à nouveau plus de 2000 points d'avance sur le Majorquin, tout en se rapprochant à moins de 20 longueurs (17) du cogneur de Manacor dans la Race. Le tableau est dégagé pour le Bâlois, après les éliminations des autres têtes de série (Novak Djokovic, Tommy Robredo, Richard Gasquet, Ivan Ljubicic, Tommy Haas, Andy Murray et Guillermo Cañas).

SDA/ATS

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!