Wimbledon: Federer qualifié pour la finale

Actualisé

WimbledonFederer qualifié pour la finale

Le Bâlois a été éblouissant en demi de Wimbledon contre Djokovic (6-3 3-6 6-4 6-3). Face au Serbe, il a rendu une copie majestueuse et pourrait être no 1 mondial dès dimanche.

par
Grégory Beaud
Londres
Passation de pouvoir? Roger Federer tentera dimanche d'enlever un septième titre à Wimbledon et reprendre la place de numéro un

Passation de pouvoir? Roger Federer tentera dimanche d'enlever un septième titre à Wimbledon et reprendre la place de numéro un

«Ne jamais sous-estimer le cœur d'un champion.» Le mythique coach de basket Rudy Tomjanovich l'avait dit en 1995 lorsque son équipe, Houston, avait remporté un deuxième titre NBA, contre toute attente. Vendredi, face à Novak Djokovic, Roger Federer a fait sienne cette maxime. Alors que la plupart des observateurs voyaient le Serbe s'imposer, le Rhénan a joué l'un de ses matches les plus aboutis depuis un bout de temps. «Je suis particulièrement satisfait du niveau de jeu du troisième set», s'est félicité le Suisse. Il a du même coup remporté sa huitième demi-finale à Londres et n'a jamais été vaincu à ce stade de la compétition à Church Road.

Plus agressif

S'appuyant sur un service admirable, Roger Federer n'a que rarement été mis en danger sur sa mise en jeu. «Cela a fait la différence dans cette rencontre, c'est évident, a-t-il analysé. Il y a eu moins de rallyes que ce que j'imaginais.» Mieux, il a magnifiquement bien retourné face au service du Belgradois qui ne l'a que peu gêné.

Après s'être adjugé le premier set, le Bâlois a rapidement cédé sa mise en jeu dans la deuxième manche. Mais c'est dans la troisième que la décision a été faite. Après avoir sauvé une balle de break à 4-4, l'homme aux 16 titres du Grand Chelem a pris le service de son adversaire pour s'offrir la troisième manche. «J'ai pu me montrer plus agressif à partir de ce set, a précisé Roger Federer. Plus le match avançait et mieux je retournais, ce qui m'a permis de faire la différence.»

Une finale contre Murray

Après s'être adjugé le troisième set au terme d'un combat épique, le Suisse a eu la tâche plus aisée face à un adversaire démoralisé. Enchaînant les points à la vitesse de l'éclair, Roger Federer s'est rapidement retrouvé à 3-0. Bien accroché à son os, il ne l'a jamais lâché pour finalement s'imposer en 2h19'.

Dimanche, le numéro 3 mondial devra se défaire d'Andy Murray qui a battu Jo-Wilfried Tsonga dans l'autre demi-finale. En cas de succès, il retrouverait son trône au sommet de la hiérarchie mondiale. «Ce sera un match très important pour moi, a-t-il précisé. J'espère être capable de garder mes nerfs, mais je suis sûr de pouvoir le faire.»

En cas de succès, il remporterait son septième trophée à Wimbledon et serait l'égal de William Renshaw et de Pete Sampras. «Tout le monde sait à quel point Pete Sampras est un héros pour moi, a rappelé Roger Federer. Je me souviens principalement de la fin de sa carrière. Mais j'ai admiré sa façon de s'accrocher pour toujours gagner plus. C'était une source d'inspiration pour moi.»

Les meilleurs moments du match:

(Source:YouTube)

Novak Djokovic: «Depuis le début du match et jusqu'à la fin du troisième set, c'était plutôt équilibré. Chacun a eu des chances de break. Ensuite, mon service a décliné et j'ai disputé un mauvais jeu de service à 5-4. Il a su en profiter et je ne m'en suis jamais remis. Après cela, mon niveau d'énergie n'était plus le même. J’attendais qu il soit à son top niveau, mais j espérais l’être moi aussi. Pas assez bien bougé. Je regrette de ne pas avoir joué aussi bien qu'espéré, mais j'ai perdu face à un grand champion. S'il devient no 1 mondial ce sera bien mérité. Désormais, je vais surtout penser à mes vacances.»

Ton opinion