Actualisé 02.07.2014 à 20:29

Wimbledon

Federer remporte le duel face à Stan Wawrinka

Roger Federer a battu mercredi, son compatriote Stan Wawrinka en quatre sets (3-6, 7-6, 6-4, 6-4). Le Bâlois se qualifie pour les demi-finales de Wimbledon.

de
Oliver Dufour, Londres

Dans son jardin, Federer reste le plus souvent intraitable. Bien qu'ayant concédé, face à son compatriote, son premier set du tournoi, il l'a encore prouvé avec un jeu offensif et chirurgical. Parti très fort, Stan Wawrinka a baissé d'intensité au fur et à mesure que les jeux s'égrenaient. Il faut dire que le Vaudois disputait sa 3e rencontre en autant de jours, après avoir dû subir un décalage du programme à cause de la pluie. Hier, il a dû faire appel au soigneur pour soulager son dos endolori après la perte du 2e set. «Ce n'est pas quelque chose qui m'a gêné, a esquivé Wawrinka, avant d'admettre que «c'était rude d'enchaîner. C'était déjà très dur le matin au réveil. Et j'aurais dû jouer mon meilleur tennis pour le battre.»

Déçu par une défaite «qui fout les boules», le No 3 mondial s'est un peu consolé d'avoir pu jouer «quatre sets de très haut niveau» avec son camarade: «J'espère qu'il gagnera.»

Avec ce succès, Roger Federer a signé sa 72e victoire à Church Road. Seul l'Américain Jimmy Connors (84) le devance dans l'ère Open. «C'était clairement notre partie la plus aboutie, a jaugé le Rhénan. Stan m'a impressionné avec ses enchaînements. C'était mon match de référence. Au milieu du 2e set, le fait que j'affrontais Stan m'a traversé l'esprit. Je ne voulais pas le battre, mais je voulais quand même gagner.» En demi-finale, sa 35e en Grand Chelem, Federer partira favori. Vendredi, il se mesurera à Milos Raonic (No 8 à l'ATP). Le Rhénan a dominé quatre fois le Canadien en autant de duels.

Federer - Wawrinka: 3-6 7-6 6-4 6-4

Le maître simpose. Wawrinka a attaqué fort dentrée, réussissant déjà le 1er break à 2-1, puis en écartant une occasion adverse sur son propre service à 4-2. Bien plus disputé, le 2e set sest décidé au jeu décisif. Federer avait raté deux balles de break en début de manche, mais il a pu convertir à 7-5 sur sa 3e balle de set. De plus en plus en contrôle, le Bâlois a pris la mise en jeu de Wawrinka à 3-3 pour enfin virer en tête au score. Dans la 4e manche, le break réussi à 1-1 lui a suffi pour faire la course en tête et conclure en 2h32, après que Stan eut sauvé 4 balles de match et se fut offert une balle de break.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!