Tennis - Paris: Federer s'incline en quart face à Raonic
Actualisé

Tennis - ParisFederer s'incline en quart face à Raonic

Le Bâlois a été battu par le Canadien Milos Raonic en deux sets 6-7 (5/7) 5-7, vendredi, au stade des quarts de finale du tournoi de Paris-Bercy.

Le Bâlois a subi sa première défaite face au puissant serveur canadien.

Le Bâlois a subi sa première défaite face au puissant serveur canadien.

Après 14 victoires consécutives, Roger Federer a trouvé son maître. Le no 2 mondial n'avait plus connu la défaite depuis le 7 septembre, date de son élimination en demi-finale de l'US Open par le Croate Marin Cilic. Il avait ensuite enchaîné avec deux succès en Coupe Davis ainsi que deux titres à Shanghaï et Bâle.

Sa belle série a toutefois pris fin à Bercy. La faute à Milos Raonic, ou plus précisément au service de Milos Raonic. En état de grâce sur sa mise en jeu, le bombardier canadien a lâché 21 aces et affiché une moyenne de 216 km/h sur première balle, lui permettant de remporter de 85% des points après ce premier service.

C'est bien simple, Federer n'a bénéficié que d'une seule ouverture sur l'engagement de Raonic, lorsqu'il s'est procuré une balle de break (et de set) à 5-4 dans la seconde manche. La réponse du Canadien ? Un ace, évidemment.

Raonic a également affiché une réussite maximale lors du jeu suivant, s'offrant l'unique break de la rencontre en prenant tous les risques lors de deux derniers échanges: un retour en coup droit gagnant et un passing imparable en revers. C'en était trop pour Federer qui s'inclinait après 1h33 de jeu, concédant sa première défaite en sept confrontations face à Raonic.

«Ce break est venu de nulle part, juste un retour, une balle qui touche le filet, et un passing. C'est dur de perdre comme ça. Mais il faut le féliciter pour la manière dont il a maintenu son niveau de jeu durant toute la rencontre, sans jamais faiblir sur sa mise en jeu», a commenté Federer. " De mon côté, je n'ai pas grand-chose à me reprocher. Nous avons disputé un match classique en indoor, durant lequel la différence se fait sur quelques coups seulement», a-t-il ajouté.

Place au Masters

Cette défaite marque aussi un sérieux coup d'arrêt dans sa chasse à Novak Djokovic - vainqueur 7-5 6-2 d'Andy Murray - pour la place de no 1 mondial en fin d'année. «Redevenir no 1 d'ici la fin 2014 ou en 2015, ça n'a pas vraiment d'importance», a-t-il assuré. «Ce qui compte maintenant, c'est ma préparation pour le Masters. J'ai beaucoup joué ces dernières semaines, et je me réjouis d'avoir devant moi neuf jours sans match. Cela va me faire du bien», a estimé le Bâlois, qui sera en lice dès le 9 novembre à Londres, puis à la fin du mois à Lille pour la finale de la Coupe Davis.

De son côté, Raonic pourrait aussi être au rendez-vous du Masters. Le Canadien, qui aurait été éliminé pour Londres en cas de défaite, reste en course pour les deux derniers tickets aux côtés du Japonais Kei Nishikori et de l'Espagnol David Ferrer. «En considérant tout le contexte autour de ce match, je pense que c'est la plus grande victoire de ma carrière», a-t-il reconnu. «Mais il faut rester humble, parce que je dois viser encore plus loin», a-t-il ajouté.

Samedi en demi-finale, Raonic en découdra avec le Tchèque Tomas Berdych, difficile vainqueur (7-6 4-6 6-4) du Sud-Africain Kevin Anderson, le tombeur de Stan Wawrinka au tour précédent. Un Berdych qui, lui, est désormais qualifié pour le Masters. (si)

Wawrinka éliminé en double

Le Masters 1000 de Paris-Bercy est également terminé pour le Vaudois.

Ton opinion