Masters 1000 de Paris-Bercy.: Federer s'offre sa première demi-finale
Actualisé

Masters 1000 de Paris-Bercy.Federer s'offre sa première demi-finale

Pour la première fois de sa carrière, le Bâlois atteint les demi-finales du Masters 1000 de Paris-Bercy. Il affrontera Gaël Monfils pour une place en finale.

Roger Federer a facilement disposé de l'Autrichien Melzer en deux sets.

Roger Federer a facilement disposé de l'Autrichien Melzer en deux sets.

Homme de tous les records, Roger Federer peut encore vivre des émotions nouvelles. Le Bâlois disputera samedi sa première demi- finale à Paris-Bercy, seul Masters 1000 dont il n'a jamais joué la finale.

Roger Federer, qui a déjà soulevé 17 trophées estampillés Masters 1000, avait échoué à trois reprises en quarts de finale à Bercy (2002, 2003, 2008). Il a réparé cette «erreur» en dominant l'Autrichien Jürgen Melzer (ATP 12) 6-1 7-6 (7/4) en 70' vendredi. «Je suis ravi de figurer enfin dans le dernier carré à Bercy. Mais ma demi-finale sera difficile», lâchait-il.

Le Bâlois de 29 ans retrouvera samedi Gaël Monfils (ATP 14), vainqueur 6-2 2-6 6-3 d'Andy Murray (ATP 4) en quart. Le Bâlois de 29 ans affiche un bilan immaculé (5-0, avec douze sets remportés et un seul perdu) face au Parisien, qu'il a déjà battu deux fois à Paris mais à Roland-Garros (2008 et 2009). Gaël Monfils est cependant bien plus à l'aise dans le POPB qu'à la Porte d'Auteuil. Il avait ainsi atteint la finale l'an passé à Bercy.

Un départ canon

Auteur de 33 coups gagnants dont 18 aces vendredi, Roger Federer n'a guère souffert pour vaincre pour la troisième fois de l'année Jürgen Melzer. «Je n'ai jamais tremblé sur mon service. C'est un aspect très satisfaisant», soulignait l'homme aux 16 trophées du Grand Chelem, qui n'a pas dû écarter la moindre balle de break. Il n'a d'ailleurs pas encore concédé son engagement cette semaine, en trois matches.

Le Bâlois prenait un départ canon vendredi (»un début de rêve, phénoménal» selon lui), signant deux breaks d'affilée et claquant cinq aces sur ses trois premiers jeux de service. La sanction était lourde pour le gaucher Jürgen Melzer: 5-0 en 15'. Le demi-finaliste de Roland-Garros, qui ne réussissait que trois points à la relance dans la manche initiale, offrait une plus belle résistance dans la seconde. La volée de coup droit qu'il manquait à 4/4 dans le tie- break lui était fatale, et Roger Federer concluait la rencontre en armant un ace puis un service gagnant.

Une première pour Llodra

L'autre demi-finale mettra aux prises le serveur-volleyeur Michael Llodra (ATP 34) et le cogneur suédois Robin Söderling (ATP 5), «bourreau» de Stanislas Wawrinka en 8e de finale. Le gaucher parisien aura un coup à jouer: il a remporté leurs deux précédents duels, à chaque fois sur des surfaces similaires au revêtement rapide utilisé au POPB (Rotterdam 2008 et Marseille 2010).

Présent pour la première fois dans le dernier carré d'un Masters 1000, Michael Llodra (30 ans) enchaîne les exploits à moins d'un mois de la finale de la Coupe Davis que la France disputera en Serbie. Tombeur du tenant du titre Novak Djokovic (ATP 3) jeudi, le Français s'est offert 24 heures plus tard le scalp du vainqueur de l'édition 2006 Nikolay Davydenko (ATP 11). Il s'est imposé 7-5 6-1 face au Russe. «Ce n'était pas évident de confirmer mais je n'avais pas envie de me satisfaire de ça. Il reste de beaux matches à jouer et je n'ai pas dit mon dernier mot», a-t-il promis. (ats)

Ton opinion