Argovie: Femme arrêtée après deux alertes à la bombe

Actualisé

ArgovieFemme arrêtée après deux alertes à la bombe

Début mai, une Argovienne a proféré à deux reprises des menaces à la bombe à l'encontre de filiales Coop à Aarau. Elle est en détention provisoire.

par
ats/ofu
Le passage sous-voies de la gare d'Aarau avait été fermé en raison d'une alerte à la bombe, le 10 mai dernier.

Le passage sous-voies de la gare d'Aarau avait été fermé en raison d'une alerte à la bombe, le 10 mai dernier.

La police argovienne a récemment interpellé une femme qui a affirmé, début mai, que des bombes étaient cachées dans deux filiales Coop d'Aarau. La suspecte, souffrant de troubles psychiatriques, se trouve actuellement en détention provisoire.

Une procédure pénale a été ouverte à son encontre, confirme mardi Fiona Strebel du Ministère public argovien, en revenant sur une information de la télévision alémanique SRF.

Le 10 mai, la femme avait affirmé qu'une bombe était cachée dans la Coop de la gare d'Aarau. Après avoir bouclé et fouillé la filiale, les forces de l'ordre avaient conclu qu'il s'agissait d'une fausse alerte. Un jour auparavant, elle avait contacté la police pour signaler la présence d'une bombe dans un autre magasin de la ville.

Ton opinion