Actualisé 22.06.2015 à 05:31

BerneFermer une poste ne serait plus aussi simple

Les guichets de poste ferment les uns après les autres. Le Parti socialiste (PS) estime à une centaine le nombre d'offices qui disparaissent chaque année.

de
dmz

C'est pourquoi la formation a déposé une dizaine d'interventions parlementaires la semaine dernière, afin «de réagir contre cette détérioration du service public». L'une d'elles, signée par le conseiller national Eric Voruz (VD), demande par exemple que les communes disposent d'un droit de veto lorsque La Poste décide de fermer un de ses bureaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!