Crans-Montana: Fermeture des pistes: un conflit financier à la source
Actualisé

Crans-MontanaFermeture des pistes: un conflit financier à la source

En raison d'une bisbille avec les autorités communales, le domaine skiable de Crans-Montana fermera ses portes dès ce mardi soir.

par
JZ/dri/comm
1 / 16
Les remontées mécaniques de Crans-Montana (VS) sont fermées depuis mardi soir (03.04.2018).

Les remontées mécaniques de Crans-Montana (VS) sont fermées depuis mardi soir (03.04.2018).

kein Anbieter/Salvatore Di Nolfi/Keystone
Les remontées mécaniques de Crans-Montana (VS) sont fermées depuis mardi soir (03.04.2018).

Les remontées mécaniques de Crans-Montana (VS) sont fermées depuis mardi soir (03.04.2018).

kein Anbieter/Salvatore Di Nolfi/Keystone
Les remontées mécaniques de Crans-Montana (VS) sont fermées depuis mardi soir (03.04.2018).

Les remontées mécaniques de Crans-Montana (VS) sont fermées depuis mardi soir (03.04.2018).

kein Anbieter/Salvatore Di Nolfi/Keystone

Dans une lettre ouverte, Philippe Magistretti, président des remontées mécaniques, annonce la fermeture immédiate du domaine skiable de Crans-Montana Aminona (VS).

Un conflit avec les autorités communales est à l'origine de cette décision pour le moins surprenante en pleines vacances de Pâques. «En septembre 2017, les représentants de l'ACCM (association des communes de Crans-Montana) ont négocié âprement une redevance annuelle d'un montant de 800 000 francs», explique Philippe Magistretti.

Un engagement que les autorités communales n'auraient finalement pas honoré. «Les représentants de la commune de Crans-Montana ont retardé la participation à cet engagement, nous ont convoqués à des séances stériles et ont émis des requêtes additionnelles incessantes, s'indigne le président. Il est inconcevable d'insulter de la sorte celui qui a sauvé la station et la communauté de Crans-Montana.»

Et d'ajouter: «Tout ce qu'il [ndlr: l'actionnaire Radovan Vitek] demande c'est du respect, une volonté réelle de collaborer et la tenue des engagements pris, cela manque aujourd'hui. Rappelons que nous offrons des prestations qui soutiennent le développement économique de la station pour une valeur de 2,1 millions de francs» Un manquement qui a donc amené les remontées à fermer dès ce soir le domaine skiable, qui devait à l'origine rester ouvert jusqu'au 17 avril prochain.

Les communes réagissent

Dans un communiqué, les communes de Crans-Montana, d'Icogne et de Lens font part de leur «profond regret» suite à cette décision, qui nuirait «à l'image de la station» et ne serait, de plus, «pas rationnelle sur un plan économique». Selon elles, le manquement qui leur est reproché fait partie d'un accord «toujours en cours de négociation entre toutes les parties impliquées». Elles rejettent donc «avec véhémence» les propos de M. Magistretti.

Dès lors, «la priorité des Communes est de réduire au maximum les conséquences négatives de cette décision sur les touristes», expliquent les autorités. Des services de bus gratuits ont donc été mis en place pour leur permettre d'aller skier sur le domaine d'Anzère (VS).

La grogne se fait également ressentir du côté des acteurs économiques de la région. «C'est une forme de chantage, réagit Nancy Constantin, présidente de l'association des commerçants de Crans-Montana. Nous ne sommes pas contents, et nous allons nous battre pour les commerçants et pour les clients.»

Et d'ajouter: «Mais si tout ce que raconte M. Magistretti est vrai, peut être qu'on aurait fait la même chose à sa place. Ce n'est pas très malin de la part de la commune...»

(JZ/dri/comm/20 minutes)

Infos

Le Caprices Festival (12-15 avril), le Ciné Mountain (5-6 avril) et les événements privés sont maintenus.

Les télécabines Montana-Arnouva restent ouvertes jusqu'au 8 avril inclus.

Ton opinion