Actualisé 06.07.2010 à 12:14

Mondial 2010Fernando Llorente ronge son frein

L'attaquant espagnol ne sera certainement pas titulaire mercredi à Durban contre l'Allemagne, en demi-finale. Le joueur de l'Athletic Bilbao demeure barré au sein de la Roja par Fernando Torres, malgré la méforme flagrante de ce dernier.

Llorente n'a disputé que 33 minutes de ce Mondial, en 8e de finale contre le Portugal. Del Bosque fait confiance à Torres, qu'il place systématiquement en pointe avec Iniesta à sa droite et Villa à sa gauche, soit les deux seuls buteurs de la Roja dans ce tournoi (respectivement 5 et 1). Le joueur de Liverpool, pour l'heure, est désespérément resté muet.

Mais, plus que dans l'absence de but au bilan du Niño, l'inquiétude réside surtout dans les performances de celui-ci. Torres a bénéficié de la clémence de tous lors des trois premiers matches de l'Espagne, lui qui avait subi une arthroscopie au genou le 18 avril seulement et dont la participation au Mondial avait longtemps été incertaine.

Torres devait monter en puissance à force d'accumuler du temps de jeu. Or, après 265 minutes passées sur le terrain - 290 si l'on compte l'ultime partie amicale de la Selección contre la Pologne -, force est de constater que le compte n'y est pas encore. Et la patience à ses limites, qui ont visiblement été franchies lors du quart de finale contre le Paraguay, durant lequel El Niño a rendu une copie bien pâle.

Les médias espagnols ont alors commencé de militer pour le remplacement du joueur de Liverpool par Fernando Llorente et ses 194 centimètres. Mais Del Bosque semble ne pas l'entendre de cette oreille. Si le sélectionneur a laissé planer le doute - il aurait effectué des tests lors de l'entraînement à huis clos de mardi -, peu d'observateurs croient à la titularisation du natif de la Rioja.

Il se dit même que Del Bosque s'est senti obligé de retenir Llorente dans sa liste de 23 pour la Coupe du monde, sans véritablement apprécier le type de joueur qu'il est. C'est qu'avec deux saisons à 14 réalisations pour l'Athletic Bilbao, le no 19 de la Roja avait quelques arguments à faire valoir, lui qui a terminé troisième meilleur buteur espagnol de la Liga 2009/10 derrière Villa et Soldado. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!