05.10.2020 à 20:20

Hockey sur glaceFestival de bourdes en KHL

Ce week-end, les patinoires russes ont été le théâtre d’actions mêlant malchance et maladresse.

de
Sport-Center
Le gardien de Jokerit Anders Lindback, peu à son avantage face à Yaroslavl.

Le gardien de Jokerit Anders Lindback, peu à son avantage face à Yaroslavl.

Twitter / khl_eng

Trois gardiens évoluant en KHL ont vécu un week-end compliqué. Ils ont tous les trois été impliqués dans des buts pour le moins évitables sur les patinoires russes.

On commence avec le moins «coupable» des trois, le Tchèque Simon Rubec, gardien du Red Star Kunlun, basé à Pékin. Face au Dynamo Moscou, Rubec a concédé l’ouverture du score de manière bien involontaire, lui qui avait anticipé un puck lancé le long de la balustrade.

C’était compter sans un mauvais rebond, lequel a permis à Teemu Pulkkinen d’ouvrir le score pour le Dynamo, qui s’est imposé 6-3 au final.

On poursuit avec Mikhail Berdin, dernier rempart du SKA Saint-Pétersbourg. Le Russe s’est montré peu à son avantage face au Canadien Darren Dietz, qui a inscrit un but dans un angle très fermé, depuis la ligne de but. Berdin et le SKA se sont finalement inclinés après la séance de tirs aux buts (3-2).

On termine avec le gardien de Jokerit Anders Lindback. Le Suédois, qui a notamment évolué à Davos durant la saison 2018-2019, s’est grandement compliqué la tâche face à Yaroslavl.

En déviant la rondelle, Lindack a perdu l’équilibre devant son but. Sa bourde a été conclue par un but de Yegor Kroskhov, lequel a marqué dans le but vide. L’erreur de Lindback n’a pas eu de grosses conséquences, puisque Jokerit s’est finalement imposé 3-2.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé