Festival de Locarno dans les starting-blocks

Actualisé

Festival de Locarno dans les starting-blocks

A quelques heures du début du 61e Festival du film de Locarno (TI), son directeur artistique Frédéric Maire tient une forme olympique.

«Je reviens de quelques jours de vacances en famille, au bord de la mer en Ligurie, en Italie».

Le directeur est extrêmement sollicité durant le festival. Pour ne pas risquer l'épuisement, il se ménage une heure de sieste ou de farniente chaque jour. «Si je n'y pense pas, mon assistante a le devoir de m'obliger à me reposer !»

La manifestation démarre officiellement mercredi soir mais mardi soir déjà, deux projections gratuites étaient programmées sur la Piazza Grande. Le public devait découvrir en particulier le long métrage «Young@heart», documentaire du Britannique Stephen Walker axé sur un groupe de joyeux vieillards ayant formé un orchestre.

Mercredi soir, si le ciel joue le jeu, le film d'ouverture doit aussi être projeté en plein air sur l'écran géant de la Piazza Grande. Il s'agit de la production britannique «Brideshead Revisited» de Julian Jarrold, avec notamment Emma Thompson au générique. L'ouvrage est une adaptation d'un classique de la littérature anglaise.

Le Festival de Locarno va montrer 380 films, dont quelque 200 longs métrages jusqu'au 16 août. Sa compétition principale met en lice 18 longs métrages pour le Léopard d'or qui sera attribué par un jury samedi 16 août.

L'an passé la récompense avait honoré le film japonais «Ai no yokan» de Masahiro Kobayashi du Léopard d'or. La manifestation dispose d'un budget de 11,1 millions de francs. Elle a enregistré 186 000 entrées lors de l'édition 2007.

(ats)

Ton opinion