Tribal Gathering au Panama: Festivaliers en quarantaine sur une plage paradisiaque
Actualisé

Tribal Gathering au PanamaFestivaliers en quarantaine sur une plage paradisiaque

Entre 300 et 500 personnes, qui assistaient au Tribal Gathering sur une plage panaméenne, sont en quarantaine jusqu'au 23 mars 2020.

par
fec
Les festivaliers doivent rester sur les lieux de l'événement.

Les festivaliers doivent rester sur les lieux de l'événement.

Instagram

L'histoire est cocasse et pourrait prêter à sourire: des festivaliers sont contraints de rester sur le site du festival auquel ils assistaient. C'est pourtant la mésaventure que vivent actuellement entre 300 et 500 personnes. Selon Traxmag.com, elles étaient venues au Tribal Gathering, du 29 février au 15 mars 2020, un événement se jouant sur une plage paradisiaque de la côte nord panaméenne et qui mélange musiques indigènes, psychédéliques et électroniques.

«Le gouvernement et les responsables de la santé ont décidé d'autoriser tous les ressortissants qui sont entrés au Panama il y a plus de 14 jours à quitter les lieux. Ceux qui sont ici depuis moins de temps doivent rester sur place en quarantaine jusqu'à ce qu'ils atteignent la période de 14 jours. Le ministre panaméen de la santé a pris la mesure extraordinaire d'ordonner à tous les invités du Tribal Gathering actuellement sur place de rester ici jusqu'au 23 mars 2020», a écrit le festival sur Instagram.

L'événement a aussi rassuré ses festivaliers: ce n'est qu'une simple mise en quarantaine et pour l'heure personne n'a été testé positif au Covid-19. «Nous continuons également à travailler avec les ambassades de nos festivaliers étrangers pour obtenir aide et soutien», a encore précisé le festival.

Ton opinion