Fête des mères: un mot vaut mieux que mille roses
Actualisé

Fête des mères: un mot vaut mieux que mille roses

Dimanche, la Suisse fêtera ses mamans. Concept trop commercial? Revenons donc à l'essentiel.

Certains n'y trouvent aucun intérêt, dénonçant à qui veut bien l'entendre qu'il ne s'agit que d'un pur produit marketing. D'autres, en revanche, y voient une bonne occasion de dire à leur maman chérie combien ils l'aiment. Pour faire court: il y a les anti et les pro-Fêtes des mères. Nous allons tenter de vous donner envie, cette année au moins, de célébrer une tradition qui remonte, en Suisse, à 1929, tout de même! Alors oui, il faut le reconnaître: dire «Bonne fête maman» avec des fleurs, des bonbons ou un bijou, ça coûte cher. L'enjeu commercial est primordial, comme c'est le cas pour la Saint-Valentin ou Noël. Ce n'est pas pour autant qu'il faut punir votre femme, mère, grand-mère ou aïeule.

En Suisse, les fleuristes, bijoutiers, pâtissiers, chocolatiers, parfumeurs et revendeurs d'électroménager se partagent, à cette période, un joli pactole de 50 millions de francs. Voici une ou deux idées un peu plus originales: le site Internet www.cadeaux.com propose, par exemple, de vous procurer le magazine préféré de votre mère daté du jour de sa naissance ou encore de propulser sa photo en une d'un journal imaginaire. Un autre site, www.evene.fr, présente des T-shirts à messages destinés à toutes les mamans. Vous préférez la simplicité? Une maman ne saurait rester insensible à un joli poème, à la hauteur de ceux que vous lui adressiez dans votre enfance. Maintenant, c'est à vous de jouer.

Winnie Covo

Ton opinion