Actualisé 21.01.2020 à 16:48

Herzogenbuchsee (BE)Feu causé par une bougie ou un défaut technique

La piste criminelle a été écartée dans l'enquête sur les causes de l'incendie qui a ravagé une église bernoise, en décembre.

L'effondrement de la pointe de l'église.

L'incendie qui a détruit le clocher de l'église réformée d'Herzogenbuchsee (BE) le 24 décembre a été causé par une bougie ou en raison d'un problème technique à une installation électrique. En raison des importants dommages, il n'a pas été possible de déterminer avec plus d'exactitude l'origine du sinistre.

La police cantonale bernoise, qui a clos l'enquête, a donc écarté la piste criminelle. Le montant des dégâts s'élève à plusieurs millions de francs, selon les dernières estimations, ont indiqué mardi le Ministère public d'Emmental-Haute-Argovie et la police.

(Eglise touchée par les flammes)

Des dons importants

Selon les spécialistes de la brigade incendies et explosions de la police, le feu a pris au bas du clocher de l'église réformée avant de se propager jusqu'à la pointe en bois et en cuivre. Les dégâts seront pris en charge par l'assurance immobilière.

Plus de 30'000 francs de dons ont déjà été versés sur un compte. La paroisse évangélique réformée espère que l'église sera à nouveau ouverte à la population pour les fêtes de Noël 2020. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!