Actualisé 03.12.2014 à 09:41

Torny (FR)

Feu vert à l'installation d'un radar de surveillance

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) autorise la construction d'un radar militaire de surveillance sur la commune de Torny (FR).

Le TAF a écarté le recours des autorités communales, qui s'étaient opposées au projet du Département de la défense (DDPS).

Subsidiairement, elles avaient demandé qu'une indemnité d'un montant d'au moins dix millions de francs soit octroyée à la commune si l'installation devait être réalisée. Les autorités de Torny se prévalaient notamment de futurs emplacements de parcs éoliens qui seraient compromis par l'implantation d'un radar.

D'une hauteur initiale de 13,8 mètres, le projet devrait atteindre finalement plus de 16,3 mètres. Dans son arrêt, diffusé mercredi, le TAF relève que le site est classé «place d'exercice». «L'intérêt militaire quant au choix du site ressort clairement du dossier», souligne le TAF.

Déboutée, la commune peut encore recourir au Tribunal fédéral (TF). Selon le syndic de Torny, Jean-François Vuagniaux, les autorités n'ont pas encore pris de décision quant à l'éventualité d'un recours au TF. (arrêt A_4200/2013 du 19 novembre 2014) (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!