Feu vert à la création d'une agence antidopage

Actualisé

Feu vert à la création d'une agence antidopage

Plus rien ne s'oppose à la création d'une agence antidopage suisse. Opérationnelle dès le 1er juillet, elle est financée Swiss Olympic et la Confédération.

Le Parlement du sport, réuni lundi en assemblée extraordinaire, a approuvé un changement de statut permettant sa mise en place. Nommée Antidopage Suisse (ADS), elle sera opérationnelle dès le 1er juillet.

ADS regroupera la Commission technique de lutte contre le dopage (CLD) de Swiss Olympic et le Service de prévention du dopage (SPD) de l'Office fédéral du sport (OFSPO). La nouvelle institution sera placée sous l'égide d'une Fondation, ce qui garantira son indépendance et par la même sa crédibilité, a souligné Swiss Olympic dans un communiqué.

Le Conseil de Fondation sera présidé par l'ancienne skieuse Corinne Schmidhauser. Il se composera par ailleurs de sept à neuf membres, qui n'ont pas encore été désignés.

La nouvelle agence sera financée par Swiss Olympic et la Confédération. La première contribuera par année à hauteur de 1,9 million de francs et la seconde à hauteur de 1,7 million. Berne versera par ailleurs une aide de départ de 300 000 francs, a annoncé le conseiller fédéral Samuel Schmid à l'occasion de la création de l'agence.

(ats)

Ton opinion