Actualisé 24.02.2016 à 18:25

GenèveFeu vert de Berne pour élargir l'autoroute A1

La Confédération entérine la construction d'une 3e voie sur l'autoroute de contournement. Les travaux pourraient être achevés en 2030.

von
tpi/dra
Le trafic sur lautoroute de contournement grossit de 2 à 3% par an.

Le trafic sur lautoroute de contournement grossit de 2 à 3% par an.

photo: Keystone/Salvatore di Nolfi

Aujourd'hui, 85'000 véhicules empruntent chaque jour l'autoroute qui permet de contourner la Cité de Calvin. D'ici 2030, ils seront 110'000. «On atteint déjà la capacité maximale du tronçon à certaines heures. Si on ne fait rien, le contournement de Genève sera alors totalement saturé», analyse le vice-directeur de l'Office fédéral des routes, Jean-Bernard Duchoud.

Berne a donc décidé de mettre la main au porte-feuille pour faire sauter le bouchon genevois, en élargissant la voie rapide. Une série de huit chantiers, étalés entre 2018 et 2030, feront passer l'A1 d'une 2x2 voies actuellement à une 2x3 voies, sur 30km entre Nyon (VD) et Perly. De nouveaux tunnels devraient être percés pour augmenter la capacité des tranchées existantes et aussi pour permettre à ces dernières de rester en service pendant la durée des travaux. Les grandes lignes du calendrier du projet ont été définies mardi.

«Le coût global est d'environ 2,5 milliards, précise Jean-Bernard Duchoud. Le gros œuvre sera presque entièrement pris en charge par la Confédération, à qui appartient l'autoroute. Le Canton participera au financement des jonctions notamment.» Genève devra construire ou réaménager trois jonctions.

Fluidifier le trafic sur l'autoroute permettra enfin de soulager le réseau routier local, dit Berne, pour y développer la mobilité douce.

Une première étape

Les autorités genevoises présentent le désengorgement de l'autoroute de contournement comme la phase initiale à leur stratégie Mobilités 2030. La grande traversée du lac doit en être la pièce maîtresse. Les Genevois voteront en juin sur ce dossier. Du côté de Berne, une fois ces travaux achevés, il sera temps de se demander si l'élargissement de l'autoroute doit être poursuivi jusqu'à Lausanne, via le contournement de Morges.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!