Actualisé 03.10.2006 à 23:22

Feu vert de l'Assemblée à la fusion GDF/Suez

Les députés français ont adopté hier un projet de loi sur l'énergie, qui inclut la privatisation de Gaz de France (GDF) et ouvre ainsi la voie à la fusion controversée avec le groupe énergétique Suez.

Après environ un mois de discussions, le texte a été adopté par 327 voix pour et 212 contre. Seuls des élus du parti gouvernemental UMP (droite) ont voté en sa faveur, la gauche et les centristes s'y opposant en bloc.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!