Actualisé 25.07.2008 à 17:59

Feux à Rhodes: 2000 touristes bientôt évacués

Les autorités grecques ont annoncé vendredi que la police s'apprête à évacuer plus de 2.000 touristes d'établissements hôteliers sur l'île de Rhodes en mer Egée, où des feux de forêt font rage depuis mardi.

La police a précisé que ces évacuations avaient été décidées à titre de précaution et concerneraient des hôtels situés dans le sud de l'île prisée par les touristes de Grande-Bretagne et d'autres pays européens. Devant l'importance des flammes, la France, l'Italie et Chypre ont décidé d'envoyer des avions bombardiers d'eau pour aider les secours.

Parallèlement, un incendie dans le sud de la Grèce a contraint les autorités à fermer un axe routier très fréquenté reliant Athènes au port de Patras (ouest), selon la police. Les liaisons ferroviaires ont également été suspendues entre les deux localités.

Vendredi, des vents violents gênaient les opérations de secours sur l'île de Rhodes. Huit avions bombardiers d'eau, dont deux venus d'Italie, et huit hélicoptères ont déjà été dépêchés sur les lieux pour tenter de maîtriser les sinistres, ont précisé les services de lutte contre les incendies.

Des milliers d'hectares seraient partis en fumée, mais les services de lutte contre les incendies ont souligné qu'ils ne pouvaient pas fournir un bilan complet des dégâts avant d'être venus à bout des flammes. Des responsables municipaux ont déclaré que les flammes se trouvaient vendredi à une cinquantaine de mètres de maisons situées dans le village de Laerma.

Des dizaines de véhicules de lutte contre les incendies, 100 soldats et 160 sapeurs-pompiers étaient à pied d'oeuvre dans la journée pour tenter de maîtriser les flammes, selon les autorités. Des renforts en véhicules doivent être envoyés sur l'île en provenance du nord de la Grèce et d'Athènes, la capitale.

Chypre a décidé de dépêcher un hélicoptère de plus et deux avions étaient attendus en provenance de la France sur l'île de Rhodes, où les autorités ont décrété mercredi l'état de catastrophe naturelle.

L'an dernier, des feux de forêt dévastateurs avaient coûté la vie à plus de 70 personnes et fait des dégâts considérables dans le sud de la Grèce. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!