02.08.2020 à 18:58

Genève

Feux d’artifice à la Servette: trois jeunes interpellés

La police a dû intervenir samedi pour disperser une bande de jeunes qui fêtaient à leur manière le 1er Août. L’incident n’a pas fait de blessé.

de
leo

Des pétards et autres engins pyrotechniques ont été tirés en pleine rue, à la Servette, samedi soir.

Tirs de fusées sur un immeuble habité, pyrotechnie en pleine rue, sous les yeux des passants ébahis: comme l’an passé, le quartier de la Servette a connu un 1erAoût plutôt agité, samedi soir. Peu avant 22h, des jeunes munis de pétards et autres feux d’artifice ont sévi près du carrefour situé entre la rue de la Servette et l’avenue Wendt.

Certains d’entre eux ont notamment tiré plusieurs fusées contre un immeuble de l’avenue, l’une d’elles atteignant un balcon, une autre frôlant des badauds stupéfaits près d’une allée. Quelques secondes plus tard, les forces de l’ordre, qui étaient présentes en nombre dans le secteur, sont intervenues et une course-poursuite s’est engagée dans les rues alentour.

Pétards sur les voies

«Nous avons pu finalement interpeller trois hommes, indique Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police cantonale genevoise. L’un d’eux était en possession de feux d’artifice ne correspondant pas à la catégorie qu’il était en droit d’utiliser et a été poursuivi. Il faut bien rappeler que ces engins sont dangereux.» Cet incident n’a pas fait de blessé ou de dégât, «à notre connaissance et pour l’heure», précise Silvain Guillaume-Gentil, qui invite d’éventuels lésés à s’annoncer auprès de la police.

Simultanément, au coin de la rue de la Servette, d’autres jeunes se sont amusés à lancer des pétards ou des feux d’artifice sur la voie du tram, le quai ou encore le trottoir.

En 2019, une scène quasi similaire s’était produite à la même date, au même endroit. Un commerçant avait notamment déposé plainte pour des dommages. Il n’y avait eu là aussi aucune victime. Mi-juillet, dans le même quartier, la police avait dû intervenir pour disperser une vingtaine de jeunes, qui faisaient du grabuge. Deux personnes avaient notamment été molestées.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!