Hockey - CM: Fiala, la surprise du chef
Actualisé

Hockey - CMFiala, la surprise du chef

Sean Simpson a surpris tout son monde en offrant une sélection au joueur de 17 ans pour la dernière semaine de préparation avant le Mondial en Biélorussie.

par
Grégory Beaud
Lailier a disputé 17 rencontres avec lélite du hockey suédois pour sa première saison chez les pros.

Lailier a disputé 17 rencontres avec lélite du hockey suédois pour sa première saison chez les pros.

Lorsque Mathias Seger entamait sa carrière en LNA avec Rapperswil, Kevin Fiala était tout juste venu au monde. Né en juillet 1996, l'ailier qui évolue à HV 71, en Suède, sera coéquipier du vétéran (36 ans) des ­Zurich Lions, lors de l'ultime phase de préparation en vue du championnat du monde en Biélorussie. Vendredi, face à l'Allemagne à Mannheim, Kevin Fiala pourrait disputer sa première rencontre avec l'équipe nationale «des grands».

Une éventuelle participation au tournoi de Minsk mettrait un point final à une saison de tous les superlatifs pour l'ancien junior d'Uzwil. Auteur de 11 points en 17 matches de première division suédoise, il a été étincelant en avril au Mondial M18 avec 9 points en 5 matches. Quelques mois auparavant, il avait déjà brillé avec une performance très solide lors du Mondial M20 (5 points en 5 matches).

Ce n'est pas un hasard si son nom revient avec insis­tance avant la prochaine draft NHL. Il est 3e sur la liste des meilleurs jeunes joueurs évoluant en Europe. En juin prochain, il pourrait même faire partie des Suisses repêchés le plus tôt, comme Nino Niederreiter (5e) ou Sven Bärtschi (13e) dans un passé récent.

Outre la sélection surprise de Kevin Fiala, Sean Simpson a convoqué six hommes ayant disputé la récente finale du championnat de LNA. Trois Zurichois (Mathias Seger, Luca Cunti et Reto Schäppi) et trois joueurs de Kloten (Eric Blum, Simon Bodenmann et Victor Stancescu). Ces arrivées mettent un terme aux espoirs de Clarence Kphargai (Lugano), Caryl Neuenschwander (Lausanne), Tristan Scherwey (Berne) et Juraj Simek (Genève) de se rendre en Biélorussie.

Quant à Julien Vauclair, une décision définitive interviendra d'ici à mercredi de la semaine prochaine, jour de l'envol de la Nati pour Minsk. Sonné lors du match face à la République tchèque, vendredi dernier, à Neuchâtel, le défenseur jurassien de Lugano a subi une commotion.

Trois questions à Manuele Celio, sélectionneur national des M18

Vous venez de disputer le Mondial M20 avec Kevin Fiala dans votre équipe. Quel type de joueur est-il?

C’est un joueur terriblement talentueux, qui a déjà disputé des play-off en championnat de Suède avec des adultes. Il est très fort dans les duels, possède une bonne vision du jeu et un excellent shoot.

Que peut-il apporter à cette équipe de Suisse?

Il est jeune et possède une vivacité et une envie de jouer rares. Il pourrait sans autre être un des joueurs les plus prompts à créer du danger. Kevin aura à cœur de prouver qu’il mérite sa place et il devra le faire avec un engagement de tous les instants. Il est capable de jouer ainsi.

A-t-il réellement une chance de disputer le Mondial en Biélorussie?

Il y a 15 attaquants dans le cadre de Sean Simpson et 14 places en vue du championnat du monde à Minsk. Il a une réelle chance d’être sélectionné.

Ton opinion