Lausanne: Fiasco de Beaulieu: fonds de l’Etat bien utilisés mais gouvernance floue
Publié

LausanneFiasco de Beaulieu: fonds de l’Etat bien utilisés mais gouvernance floue

La Commission de gestion du Grand conseil vaudois a rendu public vendredi son rapport concernant la débâcle de la Fondation de Beaulieu, à Lausanne. 

Site de Beaulieu, à Lausanne. 

Site de Beaulieu, à Lausanne. 

beaulieu-lausanne.com

L'utilisation des 70 millions de fonds cantonaux est correcte, mais la gouvernance reste floue, a rapporté vendredi la Commission de gestion (COGES) du Grand Conseil vaudois, à propos de la débâcle de la Fondation de Beaulieu (FdB). Pour rappel, cette dernière a été dissoute et le Canton de Vaud s’est totalement désengagé de la gouvernance du site, aujourd'hui en mains d’une société anonyme constituée par la Ville de Lausanne.

Les 30 millions de dotation de capital en 1999 ont été utilisés pour le remboursement des dettes de la Société coopérative de Beaulieu, mais la FdB n’a ensuite pas trouvé la capacité de financer les nouveaux investissements nécessaires, note le communiqué.

Modèle d’affaires trop optimiste

La vision stratégique pour Beaulieu reposait sur un modèle d’affaires trop optimiste, qui a été remise en question très tardivement, alors que le déclin des grandes foires était perceptible depuis un moment. La vétusté du site et l’ampleur des travaux ont aussi été sous-évaluées. La COGES soulève aussi un certain flou concernant les interactions entre l’État et ses représentants.

Pour rappel, ce rapport fait suite au mandat confié à la COGES après le refus d’institution d’une Commission d’enquête parlementaire (CEP). Ce dernier sera discuté mardi en séance du Grand Conseil.

(comm/lvb)

Ton opinion

18 commentaires