Etats-Unis: Fiat reprendra à son compte 35% de la dette de Chrysler à l'Etat
Actualisé

Etats-UnisFiat reprendra à son compte 35% de la dette de Chrysler à l'Etat

Chrysler a annoncé jeudi que Fiat allait reprendre à son compte 35% de ses dettes contractées vis-à-vis de l'Etat fédéral américain.

Chrysler a assuré que le constructeur italien ne recevrait «pas un seul centime» des aides publiques perçues.

En janvier dernier, Fiat et Chrysler ont annoncé un accord portant sur l'acquisition par le premier de 35% du second dans le cadre d'une alliance stratégique.

L'accord ne prévoit pas d'apport de liquidités de Fiat à Chrysler, contrôlé par le fonds de capital-investissement Cerberus, mais il va donner à Chrysler accès aux plate-formes de petits véhicules moins gourmands en carburant de l'italien et à d'autres marchés étrangers.

Chrysler s'est déjà vu attribuer quatre milliards de dollars (environ 4,5 milliards de francs) d'aides publiques et le constructeur a reclamé un total de neuf milliards à Washington. (ats)

Ton opinion