Ficher les suspects: la gauche est irritée
Actualisé

Ficher les suspects: la gauche est irritée

Berne. Les différentes polices devraient à l'avenir disposer d'un index national regroupant les informations sur les suspects.

Le Conseil national a donné hier son aval par 114 voix contre 54. Le scandale des fiches a plané sur les débats. Le ministre de la Justice Christoph Blocher et la droite se sont employés à dissiper les craintes de la gauche, expliquant qu'il ne s'agit pas de créer une nouvelle banque de données, mais de mettre en réseau celles qui existent déjà aux niveaux fédéral et cantonal pour rendre les enquêtes plus simples et plus rapides. Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.

(ats)

Ton opinion