Grandval (BE): Fidèles privés de vin
Actualisé

Grandval (BE)Fidèles privés de vin

Après les paroisses catholiques qui ont vidé leur bénitiers pour éviter la propagation du virus H1N1, c'est au tour des protestants de réagir à la menace de la grippe A.

par
pom

Face à la présence de plus en plus marquée du virus dans le Jura bernois, la paroisse réformée de Grandval a décidé de se passer de sainte cène durant trois mois.

«On aurait pu boire le vin dans des verre individuels mais ça aurait dénaturé le sens communautaire du sacrement», juge le pasteur Marc Seiler. Il promet un culte de fête pour la reprise de ce rite, note Le journal du Jura.

La Fédération des églises protestantes de Suisse juge la mesure intéressante: «On se prive ensemble, on se réjouit ensemble.»

Ton opinion