«Fier de porter le maillot»
Actualisé

«Fier de porter le maillot»

Face au Venezuela, Alberto Regazzoni (entré à la 68e) et Gökhan Inler (à la 81e) ont fêté leurs grands débuts sous le maillot national.

Un souvenir qui restera à jamais gravé dans leur mémoire. «J'en ai eu des frissons, raconte le Tessinois du FC Sion. Sur le moment, j'étais très nerveux. Ensuite, au fil des ballons, j'ai trouvé mes repères.» «Notre jeu a manqué de rythme», constatait, pour sa part, plus terre à terre, Stéphane Grichting.

«Reste que, pour un match plus que moyen, on s'est quand même ménagés 4 à 5 grosses occasions de marquer», relevait un Ludovic Magnin enclin à admettre la mauvaise prestation collective suisse. Enfin, Köbi Kuhn s'est dit «satisfait de l'application de notre système de jeu». Le point positif de la soirée...

(dch)

Ton opinion