Descente de Lake Louise: Fill à la loterie, Janka deuxième

Actualisé

Descente de Lake LouiseFill à la loterie, Janka deuxième

Comme souvent, trop souvent, la descente de Lake Louise a viré à la loterie. La faute à une visibilité et un vent qui ont favorisé les petits dossards.

La première descente de l'hiver à Lake Louise n'a répondu à aucune logique. Tous les favoris ont été pénalisés par des conditions météo changeantes, à commencer par Didier Cuche classé au 32e rang. Du coup, la victoire est revenue à l'Italien Peter Fill et la deuxième place au Grison Carlo Janka, parti avec le dossard... no 65.

Descente loterie par excellence, Lake Louise a fait encore plus fort que d'habitude. Dans un premier temps, les skieurs partis avec les dix premiers dossards ont pleinement pu exploiter une bonne visibilité et un vent clément. Si bien que la course semblait jouée après le passage de Peter Fill, dossard 10.

A ce moment-là de l'épreuve, l'Italien était talonné par le Suédois Hans Olsson (dossard no 5) et l'Autrichien Georg Streitberger (3). Puis plus rien. Du moins jusqu'à Carlo Janka (no 65 sur 73 concurrents au départ). Et encore, le Grison aurait pu faire encore plus fort, lui qui était en tête au dernier temps intermédiaire et qui est venu mourir à seulement 8 centièmes de Fill pour la victoire.

On savait certes que Janka, 22 ans tout juste, était un pur talent. Il s'était notamment illustré l'hiver dernier en terminant 8e en super-combiné à Val d'Isère, puis 9e il y a un mois en géant à Sölden après avoir réussi le meilleur chrono de la deuxième manche. Mais de la à le voir monter sur le podium à Lake Louise...

En revanche, pour la vieille garde incarnée par Didier Cuche, la descente de Lake Louise 2008 ne restera pas dans les mémoires. Le Neuchâtelois a largement de quoi se montrer frustré. Avec tous les autres cadors, il s'est élancé au pire moment, alors que le vent soufflait et la visibilité diminuait. Un seul chiffre illustre l'impuissance des plus malchanceux: le Vaudruzien avait déjà perdu près de cinq dixièmes après les 17 premières secondes de "plat"...

Descente messieurs de Lake Louise: 1. Peter Fill (It) 1'47''40. 2. Carlo Janka (S) à 0''08. 3. Hans Olsson (Su) à 0''16. 4. Georg Streitberger (Aut) à 0''21. 5. Klaus Kröll (Aut) à 0''21. 6. Christof Innerhofer (It) 0''30. Puis les autres Suisses: 8. Didier Défago. 11. Daniel Albrecht. 18. Ambrosi Hoffmann. 25. Tobias Grünenfelder.

(si)

Ton opinion