Fin de la prise d'otages à Almelo
Actualisé

Fin de la prise d'otages à Almelo

La prise d'otages dans l'hôtel de ville d'Almelo, dans l'est des Pays-Bas, a pris fin avec l'arrestation du ravisseur, lundi, en fin d'après-midi, a annoncé l'agence de presse néerlandaise ANP.

L'homme a été arrêté à 16H45 heure locale (14H45 GMT), a écrit l'ANP, citant les forces de l'ordre. Aucune précision n'a été donnée quant aux cinq otages.La police de la province de Twente (dont dépend Almelo) avait reçu à 11H20 (09H20 GMT) une information selon laquelle une prise d'otages avait lieu dans l'hôtel de ville d'Almelo, avait annoncé la police dans un communiqué.Vers 14H00 heure locale, une cinquantaine de personnes étaient sorties de la mairie, escortées par des policiers.Au courant de la journée, il était apparu que cinq personnes étaient retenues en otage par un homme armé, dont un conseiller municipal de cette petite ville proche de la frontière allemande.Le police avait bouclé le quartier et tenté d'entrer en contact avec le preneur d'otages.Celui-ci serait le gérant d'un restaurant contigu à la mairie, qui a pris feu dans la matinée. Il serait en conflit avec la municipalité après avoir perdu sa licence.Avant la prise d'otages, l'homme avait mis le feu à sa voiture, devant l'hôtel de ville, et profité de ce que des employés municipaux tentaient d'éteindre le sinistre pour pénétrer dans la mairie, avaient raconté des témoins cités par la radio publique néerlandaise NOS.

AFP

Ton opinion