Genève – Fin de l’écriture inclusive au sein des services du Canton

Publié

GenèveFin de l’écriture inclusive au sein des services du canton

Le Grand Conseil a entériné l’arrêt de l’usage de l’écriture inclusive dans l’administration. Le Conseil d’État avait déjà émis une directive en ce sens. 

20 minutes

Les députés de droite et du MCG ont signé la fin de l’utilisation de l’écriture inclusive dans les services du canton et au sein des entités autonomes (HUG, Hospice général, etc.). Une majorité du Grand Conseil a adopté une motion UDC en ce sens, jeudi soir, rapportent différents médias genevois. L’arrêt de l’utilisation de points médians ou de tirets, par exemple, avait en réalité déjà été ordonnée par le Conseil d’État. Dans une récente directive, il s’était dit «favorable à une communication inclusive», mais celle-ci devait «être claire et aussi précise que possible». L’Exécutif cantonal, qui n’avait pas le pouvoir d’imposer ses vues aux établissements autonomes, estimait donc que l’écriture inclusive suscitait un problème de lisibilité, notamment pour des personnes qui ont déjà des difficultés de lecture. 

(dra)

Ton opinion

24 commentaires