Actualisé 09.01.2009 à 18:39

SMI

Fin de semaine en net repli pour la Bourse suisse

La Bourse suisse a terminé la semaine en net repli, sous l'influence de nouvelles négatives venues d'outre-Atlantique comme d'Europe.

La Bourse suisse a terminé la semaine en net repli, sous l'influence de nouvelles négatives outre-Atlantique comme en Europe. L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes a cédé 0,94% ou 53,83points par rapport à jeudi soir, clôturant à 5697,24 points.

L'indice Swiss Leader Index (SLI/30 valeurs dont celles du SMI) a lâché 0,41% à 821,84 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,84% à 4701,10 points.

Les données américaine, faibles, ont été accueillies avec un certain soulagement dans un premier temps, car elles n'étaient pas plus mauvaises que prévu, notamment celles concernant l'emploi. Par la suite, le pessimisme a repris le dessus, car la situation est vraiment mauvaise pour l'économie. Les chutes de production industrielle en novembre publiées pour plusieurs pays européens ont aussi pesé.

Nestlé plombe le SMI

Le poids lourd Nestlé a fini en baisse de 4,0% à 40,38 francs, lanterne rouge du SMI qu'il a fortement tiré vers le bas. Dans une étude, JP Morgan a réduit sa recommandation. Avec un environnement de risques de déflation, d'actions sur les prix aux Etats-Unis et de données décevantes des marchés, JP Morgan est plus pessimiste que le marché pour Nestlé.

La banque ne prévoit qu'une croissance des ventes de 2,6% cette année, alors que Nestlé table sur 5 à 6%. On a assisté à des transferts de Nestlé vers son concurrent français Danone, selon des courtiers.

Novartis a fini en baisse de 0,4% à 53,80 francs. La faiblesse de la livre sterling devrait avoir une influence significative sur le résultat de l'année en cours, selon JP Morgan.

Parmi les gros perdants du jour figurent Richemont (-3,6% à 20,06 francs), Swatch (-3,1% à 143 francs) et Syngenta (-2,6% à 226,60 francs). Dans le sillage des données américaines sur l'emploi, Adecco a perdu 1,1% à 35,50 francs.

Aux assurances, Swiss Life (-1,0% à 76,30 francs) et Swiss Re (- 0,5% à 52 francs) ont perdu du terrain alors qu'à l'inverse, ZFS (&0,6% à 237,40 francs) et Bâloise (&3,1% à 80,35 francs) en gagnaient. Bâloise a obtenu un succès partiel dans le conflit juridique autour de la participation dans l'allemand DR Kraken.

UBS (&3,8% à 16,88 francs) a aussi nettement progressé et signé la meilleure performance du jour au SMI en raison des espoirs d'assainissement du chimiste LyondellBasell. La banque a participé à hauteur de 770 millions de dollars à un crédit d'urgence de 2,2 milliards accordé à l'entreprise.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!