Football - Angleterre: Fin de série pour Arsenal chez Tottenham
Actualisé

Football - AngleterreFin de série pour Arsenal chez Tottenham

Arsenal, dépassé et logiquement battu à l'arrachée par Tottenham (2-1) samedi, voit brutalement s'arrêter sa série de cinq victoires et recule à la 6e place après son match de la 24e journée du Championnat d'Angleterre.

Kane, le héros des Spurs après ses 21e et 22e buts depuis août, dont le dernier à la 86e minute, fait grimper son équipe à la 4e place avec 43 points, un de plus que son malheureux grand rival.

Nerveux et intense avec neuf avertissements distribués, le derby du nord de Londres a tenu toutes ses promesses. Sauf pour la décevante équipe d'Arsène Wenger qui, alors qu'elle avait été toute heureuse d'ouvrir le score à la 11e minute sur un but très limite d'Özil, a ensuite été complètement dépassée et n'a quasiment rien montré pour le 700e match de championnat de son mentor.

Tout le contraire des joueurs de Mauricio Pochettino qui ne se sont jamais découragés et ont posé le pied sur la rencontre, relancée par l'égalisation de leur jeune Kane,avant-centre de 21 ans (56), révélation anglaise cette saison.

Arsenal, qui retrouvait peu à peu des couleurs, concède donc un terrible coup d'arrêt à un moment peu favorable puisque il doit bientôt disputer son 8e de finale de C1 contre Monaco.

Vainqueurs de leur cinq derniers matches et à la tête d'une défense invincible depuis 484 minutes au coup d'envoi, les Gunners ont complètement déjoué en l'absence de leur guerrier Sanchez alors qu'ils pouvaient mettre la pression sur Manchester United en lui chipant la 3e place.

Sans l'impeccable Ospina dans le but, le remplaçant de Szczesny qui n'avait encaissé aucun but lors de ses quatre premiers matches, l'addition aurait même dû être beaucoup plus lourde.

C'était compter sans le coeur mis par Tottenham, qui vient de prendre 22 points sur 27 grâce à son talent pour renverser en fin de match des situations compromises.

Adeptes des coups de mou au milieu de coups d'éclat, les Spurs, qui affronteront bientôt la Fiorentina en C3, étaient cette fois-ci aussi inspirés que le 1er janvier lors de leur démonstration contre Chelsea (5-3). L'air de Londres leur réussit bien. (afp)

Ton opinion