Football: Fin de série pour le Lausanne-Sport
Actualisé

FootballFin de série pour le Lausanne-Sport

Après quatre victoires consécutives, les Vaudois sont tombés à Vaduz, vendredi. Il faudra attendre pour la promotion, surtout que GC s’accroche.

par
André Boschetti, Vaduz
Les Vaudois sont dépités, ils viennent d’encaisser le 2-1.

Les Vaudois sont dépités, ils viennent d’encaisser le 2-1.

Keystone

Il manque toujours quatre petits points au Lausanne-Sport pour officialiser son retour au sein de l’élite. Sur la pelouse d’un FC Vaduz qui nourrit encore l’espoir de se qualifier pour le barrage contre le 9e de Super League, le leader de Challenge League n’est pas parvenu à s’offrir une cinquième victoire consécutive.

De façon tout à fait compréhensible au vu de sa situation, le LS s’est d’abord contenté d’observer un adversaire qui se devait, lui, de l’emporter pour rester dans le sillage de Grasshopper. Un FC Vaduz qui, après un départ prometteur - un ballon récupéré dès le coup d’envoi dans les pieds de Kukuruzovic grâce à un bon pressing pour se ménager un premier corner après quinze secondes seulement - s’est pourtant très vite calmé. En raison d’une légitime fatigue - 10e match en 33 jours - et d’un LS solide et bien organisé dans ce 3-4-1-2 qui lui avait permis de fêter un très important et probant succès, une semaine plus tôt à Kriens.

Turkes a ouvert la marque

Entre cet impuissant Vaduz et ce LS un brin gestionnaire, la lourde chaleur a d’ailleurs longtemps incité les 22 acteurs à préserver leurs forces. Un équilibre que les Vaudois ont toutefois cherché à briser peu avant la pause. Un peu plus agressifs et tranchants, ils passaient tout près de l’ouverture du score lorsque Koura, bien lancé par Kukuruzovic, se présentait seul face à Ospelt (38e). Puis quand une frappe de Dominguez qui avait le poids d’un but était involontairement contrée par… Zeqiri, son coéquipier (44e).

Un léger ascendant que les Lausannois allaient concrétiser peu après le thé. Alors que Vaduz semblait enfin plus déterminé et entreprenant, une belle action commencée par Dominguez permettait à Koura de servir Turkes à la limite du hors-jeu. Une occasion que le meilleur buteur de Challenge League ne manquait pas (55e). Mais comme à Wil samedi dernier, Vaduz ne baissait pas les bras. Et après avoir failli encaisser un second but sur une tête de Gétaz (59e), les Liechtensteinois renversaient la vapeur sur deux corners parfaitement exploités par Schmid (62e) puis Sülüngöz (69e).

Vexé par ce retournement inattendu, le LS accentuait sa pression mais sans réellement inquiéter Ospelt si l’on excepte une frappe trop enlevée de Ndoye pourtant idéalement placé, plein axe et à huit mètres des buts adverses (83e) et deux bons tirs, un peu trop croisés, de Pasche dans les arrêts de jeu. Une nouvelle défaite évitable qui ne compromet toutefois pas une heureuse issue à cette saison tourmentée.

Vaduz - LS 2-1 (0-0)

Rheinpark. 634 spectateurs.

Arbitre: M. Horisberger.

Buts: 55e Turkes 0-1, 62e Schmid 1-1, 69e Sülüngöz 2-1.

Vaduz: Ospelt; Sülüngöz (73e Rahimi), Schmid, Simani; Dorn (65e Gasser), Wieser (65e Prokopic), Lüchinger, Schwizer; Cicek; Coulibaly (18e Milinceanu), Sutter (65e Djokic).

LS: Diaw; Nganga, Monteiro, Flo; Schmidt (61e Boranijasevic), Kukuruzovic (46e Schneuwly), Puertas, Gétaz (72e Pasche); Dominguez (72e Ndoye); Koura, Zeqiri (46e Turkes).

Avertissements: 37e Simani, 57e Wieser, 74e Flo.

Notes: Vaduz sans Büchel ni Gajic (blessés). LS sans Loosli, Geissmann ni Nanizayamo (blessés).

Grasshopper revient de loin

Grasshopper ne peut plus se permettre de perdre des points, en Challenge League, s’il compte dépasser le LS. C’est dire si la situation face à Schaffhouse, mardi soir, a dû lui paraître compromise après 70 minutes de jeu. Les joueurs de Zoltan Kadar étaient menés 1-3 et rien ne laissait penser que les choses allaient s’arranger. Pourtant, en 20 minutes seulement, Morandi (70e et 72e), Turbo (85e) et Buff (93e) ont fait passer la marque à 5-3. Les Zurichois pointent désormais à 8 points du LS, avec un match en moins. Il ne manque donc que 4 points aux Vaudois, avec une meilleure différence de buts, pour être promus.

Ton opinion

16 commentaires