Actualisé 04.02.2020 à 18:46

Vaud/Madagascar

Fin de service vaudois et nouvelle vie malgache

Du matériel roulant actif sur les rails vaudois depuis 1966 va désormais faire le bonheur des voyageurs de l'état insulaire africain situé dans l'océan indien.

de
apn
1 / 5
kein Anbieter
kein Anbieter
kein Anbieter

Après 54 années de bons et loyaux services, deux locomotives et deux automotrices de la liaison ferroviaire Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) ont eu droit à une ultime sortie dimanche. Pour certains fadas des vieilles locos, la der des ders sur les rails vaudois de ce matériel roulant d'un autre âge était une bonne occasion pour un ultime voyage empreint de nostalgie. Des adieux aux allures d'hommage aux deux locos que les initiés appellent affectueusement par leur nom d'origine: «Be 4/4 26» et «Be 4/4 27».

Du Gros-de-Vaud à l'océan indien

Mais, il ne faut pas s'y tromper: la retraite, ce n'est pas pour tout de suite car une nouvelle vie attend le matériel roulant du LEB dans l'océan indien. Dans les prochains mois, les voitures voyageurs seront en service dans la ligne Fianarantsoa-Côte Est, à Madagascar. «Nous travaillons avec une société spécialisée dans l'optimisation du cycle de vie du matériel roulant. Elle a un rôle d'intermédiaire. Cette structure va s'occuper de l'assistance technique et va dispenser une formation aux employés de la Compagnie de Chemin de fer de Madagascar», explique Alexandra Gindroz, porte-parole des Transports publics de la région lausannoise.

Au cours des vingt dernières années, les chemins de fer malgaches ont reçu à plusieurs reprises du matériel roulant suisse, notamment du LEB et de la compagnie de chemin de fer Nyon/Saint-Cergue.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!