Crash du Doubs (F): Fin du prélèvement des débris de l'avion
Actualisé

Crash du Doubs (F)Fin du prélèvement des débris de l'avion

La gendarmerie française a terminé mardi de ramasser l'ensemble des débris de l'avion qui s'est écrasé vendredi avec quatre Suisses à son bord, selon une source judiciaire.

Le Pilatus PC-12 avait décollé d'Anvers et se dirigeait vers Saanen (BE). «Le prélèvement de l'épave est achevé. L'enquête pour déterminer les causes de cette catastrophe aérienne va prendre du temps», a déclaré le vice-procureur de Montbéliard Lionel Pascal. Les débris de l'appareil doivent désormais être transportés sur un site pour être expertisés et la carlingue pourrait être reconstituée pour les besoins de l'enquête.

L'avion helvétique s'est écrasé vendredi soir sur un plateau du territoire de Solemont, à une trentaine de kilomètres de Montbéliard. Il n'y a eu aucun survivant parmi les quatre Suisses qui se trouvaient à bord selon le plan de vol.

A plus de 500km/h

«Certains papiers d'identité, correspondant à l'identité de deux des passagers du plan de vol, ont également été retrouvés mais nous ne pourrons confirmer les identités qu'une fois les analyses ADN terminées», a précisé le vice-procureur.

L'avion d'affaires, en perdition à 8000 mètres d'altitude, alors qu'un orage faisait rage, avait commencé à se désagréger en vol avant de percuter le sol à plus de 500 km/h. L'enquête sur les causes de l'accident a été confiée à la gendarmerie de Franche- Comté, assistée par la section de recherche de la gendarmerie des transports aériens. (ats)

Ton opinion