Actualisé

FribourgFinances cantonales à nouveau dans les chiffres noirs

Malgré la crise, le budget 2010 du canton de Fribourg est équilibré. Il affiche même un bénéfice de quelque 870 000 francs au compte de fonctionnement, pour un total de revenus de 3098,3 millions de francs.

Les répercussions négatives de la crise se sont révélées moins importantes que prévu, a indiqué le directeur cantonal des finances Claude Lässer au cours d'une conférence de presse lundi à Fribourg. Elles devraient davantage s'étaler dans le temps. Mais le décalage se fera aussi sentir en cas de reprise, a-t-il indiqué.

Le budget avait à répondre à des demandes contradictoires: il devait d'une part tenir compte de plusieurs demandes de renforcement et d'extension des prestations publiques, d'autre part donner suite à diverses motions votées par le Grand Conseil réclamant une baisse de la fiscalité.

Il intègre un allègement fiscal de 15,6 millions dont 10,9 en faveur des personnes physiques, en particulier des familles. Il confirme la tranche de 23 millions du plan de soutien à l'économie décidé en 2009, soit près de la moitié du programme devisé à 50 millions.

Influence anticyclique

Avec 227 millions, le volume des investissements bruts est quasi identique à celui de 2009. Les investissements nets s'élèvent à 129 millions; le taux d'autofinancement atteint 84,8% contre 74,3 au budget 2009.

L'insuffisance globale de financements est de près de 20 millions; ils ne seront pas couverts par l'emprunt. Le canton puisera dans sa fortune qui était de 650 millions au 31 décembre 2008. Cerise sur le gâteau: celle-ci n'a pas connu de fluctuations car «pas un centime n'a été investi en bourse», a précisé le grand argentier.

Au rayon des charges, les coûts en personnel se taillent à nouveau la part du lion et pèsent 44% des dépenses du ménage cantonal. La masse salariale augmente cependant moins vite que l'ensemble des charges cantonales, soit de 3,4% contre une moyenne de 5%.

L'Etat créera pas moins de 313 nouveaux emplois, dont 113 pour le seul domaine de l'enseignement. Le nombre total des employés de l'Etat devrait s'élever à 9900.

Déficits annoncés

Le conseiller d'Etat a également présenté une mise à jour du plan financier 2010/2013. Ce n'est pas l'apocalypse, mais le retour des budgets déficitaires est prévu dès 2011, après cinq exercices dans les chiffres noirs.

Pour le moment, le gouvernement cantonal ne prévoit pas de plan d'économies car il n'est pas question de prendre le risque d'anihiler les effets du plan de soutien. Mais ce n'est que partie remise au vu des défits structurels que le canton doit relever avec une forte démographie et ses besoins en formation, ainsi qu'une demande plus soutenue de lits en EMS. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!