Actualisé 10.01.2018 à 12:23

Gares CFF

Fini la clope avant le train à Nyon et Neuchâtel

Dès le 1er février, six gares en Suisse testeront un bannissement étendu de la clope, notamment sur les quais, pour limiter les désagréments pour les pendulaires.

de
rmf
Bientôt fini de s'en griller une en attendant le train, annoncent les CFF.

Bientôt fini de s'en griller une en attendant le train, annoncent les CFF.

Keystone

Les CFF avaient annoncé vouloir bannir la cigarette des quais de gare. Le test, d'une durée de plusieurs mois, commencera dès le 1er février dans six gares de Suisse. Celles de Nyon (VD) et de Neuchâtel sont concernées, aux côtés de Bâle, Bellinzone (TI), Coire et Zurich Stadelhofen.

Les zones non-fumeur déjà existantes seront étendues. A Nyon, elle comprendra désormais les bâtiments et le passage souterrain mais aussi les espaces entre les différents bâtiments de la gare ainsi que les quais. A Neuchâtel seront concernés le bâtiment, le passage souterrain, les espaces entre les bâtiments de la gare, les quais ainsi que leurs accès. Des zones fumeurs délimitées sur les quais vont être testées en gare de Neuchâtel.

L'entreprise de transports analysera ensuite les retours des clients. L'expérience est menée en collaboration avec les Chemins de fer rhétiques et CarPostal. Une telle interdiction de fumer dans les gares, partielle ou totale, existe déjà en Allemagne, en France ou en Italie, pointent les CFF.

Confort, propreté et environnement

«Aujourd'hui, le nombre croissant de pendulaires implique une fréquentation accrue des gares aux heures de pointe, rappellent les CFF dans un communiqué. Les cigarettes peuvent alors entraîner des désagréments pour les clients. Souvent, les mégots de cigarettes ne sont pas jetés dans les cendriers mais finissent sur les voies ou les quais. Il en résulte une impression de dégradation de la qualité pour la clientèle, et une détérioration de l'environnement.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!