Disparition en France: Fiona pourrait avoir été enlevée par vengeance
Actualisé

Disparition en FranceFiona pourrait avoir été enlevée par vengeance

Les policiers qui enquêtent sur l'affaire de la disparition de la petite Fiona sont sur la piste d'un ancien ami de la mère, qui aurait pu enlever la fillette par vengeance.

Fiona s'est volatilisée le 12 mai dernier dans le parc Montjuzet, à Clermont-Ferrand, où elle se trouvait avec sa mère. Mais, samedi, une nouvelle piste émerge, selon le quotidien «La Montagne».

Les policiers sont à la recherche d'un homme âgé de 34 ans, ancien compagnon de la mère de Fiona, qui aurait par le passé menacé d'enlever la fillette pour l'emmener en Algérie. Il y a un an jour pour jour avant la disparition de Fiona, la maman avait porté plainte pour «viol et séquestration» contre cet homme avec qui elle avait entretenu une relation au printemps 2012.

Le procureur de la République aurait confirmé cette hypothèse et un mandat d'arrêt international aurait été lancé à l'encontre du suspect. La coïncidence de la date n'a pas échappé aux enquêteurs, selon le quotidien régional. (20 minutes/afp)

Ton opinion