vie privée: Firefox muscle son arsenal antipistage

Publié

webFirefox muscle son arsenal antipistage

La version 102 du navigateur permet d’activer le lien URL du site sans certains mouchards qui viennent le compléter.

La fondation Mozilla a publié le 28 juin 2022 la 102e mouture de son navigateur web pour ordinateur.

La fondation Mozilla a publié le 28 juin 2022 la 102e mouture de son navigateur web pour ordinateur.

mozilla/photomontage

Face à Apple (Safari), Google (Chrome) et Microsoft (Edge), Mozilla continue son bonhomme de chemin en misant sur la protection de la vie privée malmenée par les géants américains. Son navigateur Firefox avait déjà par le passé blindé ses utilisateurs contre les cookies. La 102e version s’attaque aux adresses URL à rallonge en permettant d’ignorer automatiquement des paramètres rajoutés à des fins de pistage. Ce blocage prend effet autant en cliquant sur un lien hypertexte qu’en collant l’adresse web dans la barre d’adresse URL.

Meta (ex-Facebook) est l’une des principales «victimes» de cette protection renforcée avec sa balise mouchard reconnaissable dans une adresse URL avec le mot-clé fbclid=

Le réseau social Vero, les plateformes marketing Marketo (Adobe), HubSpot, Drip et Omeda sont également touchés. Comme le relève le site BleepingComputer, Firefox ne va pas aussi loin que Brave, autre navigateur alternatif axé sur la confidentialité, qui en bloque davantage. Autre particularité un brin déconcertante relevée par le site spécialisé, l’option «stricte» n’est pas prise en compte dans le mode de navigation privé du navigateur.

Pour activer la suppression de ces paramètres, il faut activer l’option «stricte» dans «Protection renforcée».

L’option est visible via le menu «Vie privée et sécurité» des paramètres du navigateur.

L’option est visible via le menu «Vie privée et sécurité» des paramètres du navigateur.

mozilla

Mozilla précise cependant que cela peut entraîner des problèmes lors de l’utilisation de certains sites.

Alors que les géants technologiques font tout pour rendre leurs navigateurs web incontournables, Firefox résiste honorablement en Suisse avec une part de marché sur les ordinateurs de 14,3%, contre 16, 9% à Safari et 18% à Edge dans un marché toujours dominé par Chrome (47%), selon les estimations de StatCounter. Firefox a gagné 2.5% depuis mars dernier alors qu’il était sur une pente descendante depuis l’été 2021.

(laf)

Ton opinion

0 commentaires