Actualisé 22.12.2017 à 10:46

Hockey – Coupe SpenglerFischer: «Nous venons à Davos pour gagner»

La Coupe Spengler, qui débute mardi dans la station grisonne, offrira une belle vitrine à l'équipe de Suisse.

Pour le dernier rendez-vous avant Pyeongchang, Patrick Fischer a retenu 27 joueurs dont certains sont blessés actuellement.

Pour le dernier rendez-vous avant Pyeongchang, Patrick Fischer a retenu 27 joueurs dont certains sont blessés actuellement.

Keystone

La sélection helvétique n'était plus invitée à Davos depuis 38 ans et onze défaites consécutives.

L'équipe de Suisse ne s'était pas fait une belle publicité à la fin des années septante. Aujourd'hui, elle revient auréolée d'une autre réputation après, entre autres, un championnat du monde réussi à Paris.

Alors quand la perspective d'une participation à la 91e édition du vénérable tournoi grison s'est présentée, les dirigeants de la Fédération suisse n'ont pas hésité. «Ce tournoi est une plate-forme idéale pour nous et une occasion inespérée de nous présenter à un large public», affirme le directeur de la Fédération suisse (FSHG), Florian Kohler.

La période des fêtes vaut de l'or aux yeux de la direction de la FSHG: la National League est au repos, tous les regards seront tournés vers l'équipe nationale. La formation de Patrick Fischer n'affronte pas une sélection de seconde zone slovaque à la frontière polonaise mais se produit en prime-time dans un magnifique cadre montagneux et hivernal.

A cinquante-deux jours de Suisse-Canada aux JO

Bien sûr, le retour de l'équipe nationale à Davos est lié à la préparation des Jeux olympiques de Pyeongchang. Cinquante-deux jours avant son premier match face au Canada, les Suisses passeront un test redoutable dans une patinoire acquise à sa cause.

Fischer, vainqueur de la Coupe Spengler 2000 et 2001 en tant que capitaine de Davos, accorde une grande importance à cet engagement dans la station grisonne. «Nous visons la victoire dans le tournoi. Pour chaque joueur, la Coupe Spengler est une occasion de se présenter au grand public.»

Pour espérer vaincre à Davos, la Suisse devra d'abord réussir son entrée contre Dinamo Riga mardi à 15h10. Les Lettons ne brillent pas en KHL cette saison. Ils n'ont remporté que 12 de leurs 42 matches et occupent la dernière place de la Division ouest sans plus aucune chance d'accrocher les play-off. La deuxième partie du tour préliminaire permettra aux Suisses d'affronter les Finlandais d'Hämeenlinna. «Nous verrons comme l'équipe s'y prend», poursuit Fischer.

Pour ce dernier rendez-vous avant Pyeongchang, Fischer a retenu 27 joueurs dont certains sont blessés actuellement. A part les internationaux davosiens, qui joueront avec leur équipe de club - Ambühl, Corvi, Du Bois - la sélection présente à Davos est proche de celle qui sera aux JO. Il y a trois absents de marque par rapport à la sélection du Championnat du monde à Paris le printemps dernier: Furrer, Hiller et Suri. Deux autres joueurs présents à Bercy sont blessés actuellement: Marti (Zurich Lions) et Almond (Genève-Servette). Sans doute que s'il n'était pas blessé, Simon Moser (Berne) serait également de la fête.

Un Canada pas olympique

Dans l'autre groupe, le Team Canada ne se déplace qu'avec une petite partie de la sélection olympique au contraire de la Suisse. Il comptera un trio de joueurs de Berne, des joueurs de collèges et le gardien de Zagreb.

Le manager général de Hockey Canada, Sean Burke sonde depuis des mois le marché européen. Il mettra sur pied une sélection pour les JO puisée à majorité dans le réservoir des 54 joueurs canadiens engagés en KHL. Mais ceux-ci n'ont pas été libérés par leurs clubs pour disputer la Coupe Spengler.

Willie Desjardins, qui fut pendant trois ans coach des Vancouver Canucks, dirigera la sélection canadienne à Davos avec quatre joueurs issus des collèges nord-américains et quelques «dinosaures» de la NHL. Neuf joueurs de la National League et de la Swiss League seront là avec entre autres le trio du CP Berne, Andrew Ebbett, Mason Raymond et Maxim Noreau. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!